Budgets des plans d’action nationaux PF : Les jeunes réclament 15 % pour la SRAJ


Les travaux de la 5ème réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou, se sont ouverts le lundi 12 décembre 2016 à Abidjan avec la table-ronde intitulée : «concertation des jeunes avec les jeunes pour les jeunes »

Les jeunes sont au cœur de la 5ème Réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou (PO). Le thème « promouvoir la contraception, c’est garantir un meilleur avenir pour les jeunes » est évocateur. Dans ce cadre, une table-ronde leur a été dédiée hier. L’objectif était de réfléchir sur les 7 recommandations formulées par les jeunes lors la 4ème Réunion annuelle du Po, tenue à Cotonou, au Bénin. Finalement, elles ont été regroupées en quatre grandes thématiques sur lesquelles ont porté les travaux de groupe lors de cette session. Il s’agit de : l’inclusion des jeunes dans les plans d’action budgétisés et autre processus de repositionnement de la PF ; la mobilisation de ressources et la transparence ; l’efficacité et l’efficience et les jeunes en situation de vulnérabilité.

Lors de la restitution des travaux de groupe, la mobilisation du budget en faveur des jeunes a été longuement discutée. Ces derniers pensent que cette réunion leur offre une tribune pour faire entendre leur voix. Et ils estiment que les décideurs, les bailleurs, les parlementaires et les leaders religieux vont les entendre et prendre des décisions au profit de la SRAJ. « Nous recommandons aux pays qui vont réviser leur plan d’action d’intégrer les actions à haut rendements sur la SRAJ. Notre ambition est que les pays allouent 15% du budget de la PF à la SRAJ. Plus on alloue de budget, plus on accorde de l’importance aux jeunes, plus on aura des résultats», a indiqué la jeune ambassadrice Dieynaba N’Diom de la Mauritanie.

Fatimata Sy, directrice de l’Ucpo : ‘‘ Les jeunes, exprimez-vous. Soyez vibrants. Il faut qu’on entende votre voix ! ’’

Dans le même sillage, Adama Dicko a noté que les jeunes doivent davantage être associés dans les programmes de planification familiale. Mais, à ce niveau, il manque, selon elle, de « la volonté politique » pour aller vers leur intégration effective dans les programmes. Pourtant, « les jeunes constituent une priorité pour les gouvernements », a déclaré Safiétou Diop, présente du Réseau «Siggil Jigèn » du Sénégal. A cet effet, elle a invité les jeunes à être présents et à s’assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. Dans ce cadre, elle les a exhortés à s’associer aux organisations de femmes qui ont une longue expérience de mobilisation, de plaidoyer. « Il faut une stratégie d’alliance pour obliger les politiques à traduire leurs engagements en actions concrètes », a-t-elle défendu, plaidant pour qu’on renforce les capacités des jeunes en termes de responsabilisation, de leadership.

Seulement, au-delà des jeunes, Dr Marie Paula Ourega de la Côte d’Ivoire, estime que des actions parallèles doivent être menées en faveur des parents et des religieux pour plus d’efficacité des actions entreprises en faveur des jeunes. « Si les gouvernements, les organisations de la société civile et les partenaires financiers s’impliquent, les objectifs fixés seront réalisés », a déclaré Mensah Ahyi, un pasteur béninois.

Evoquant les prochaines étapes, Rodrigue Ngouana de l’Unité de coordination du Partenariat de Ouagadougou (UCPO) a annoncé la mise en place d’un groupe d’acteurs ou Think-tank chargé d’élaborer une feuille de route à partir des actions identifiées par les participants de cette table ronde. Les jeunes, exprimez-vous, soyez vibrants, il faut qu’on entende votre voix », a lancé Fatimata Sy, directrice de l’UCPO.

Maimouna Guèye

Boureima SANGA


Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /home/po_ps603604/partenariatouaga.org/Ra2016/wp-includes/formatting.php on line 4387

Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /home/po_ps603604/partenariatouaga.org/Ra2016/wp-includes/formatting.php on line 4387

Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /home/po_ps603604/partenariatouaga.org/Ra2016/wp-includes/formatting.php on line 4387