RA2013


La deuxième Réunion Annuelle (RA) du Partenariat de Ouagadougou (PO) s’est déroulée le 11 novembre 2013, à Addis Abeba et a été organisée en partenariat avec le Forum pour la Sécurité Contraceptive en Afrique Francophone (SECONAF).

La rencontre a vu la participation de représentants des ministères de la santé, des membres de la société civile des 9 pays du PO ainsi que des représentants des différents partenaires techniques et financiers. Cinq principaux objectifs étaient fixés pour cette réunion dans la capitale éthiopienne à savoir de :

  • présenter les progrès et défis du Partenariat
  • d’échanger sur les activités à haut impact permettant d’accélérer la mise en œuvre des plans d’action
  • de présenter les opportunités pour une meilleure sécurisation des produits
  • de discuter des stratégies de mobilisation de ressources
  • d’identifier les actions nécessaires pour le renforcement du Partenariat.

Après avoir réalisé de nombreux progrès  dans la modélisation du processus d’affinement des plans d’action, des défis attendaient les parties prenantes du PO notamment dans l’amélioration des outils pour renforcer la coordination et la communication.

Il était question de savoir comment assurer une bonne coordination aussi bien interne qu’externe. D’abord au niveau interne, la coordination de toutes les parties prenantes des plans d’action, au niveau national était indispensable pour une mise en œuvre efficace. Ensuite au niveau externe, il a été souligné qu’il fallait veiller à la cohésion entre les activités de la Société Civile (SC),  du secteur privé et des partenaires techniques et financiers et les plans d’actions Planification Familiale (PF). Une mise en place d’une plateforme d’échanges, qui permettra un suivi régulier des performances et de la mise en œuvre des engagements, afin de renforcer la communication et le partage d’expériences et d’outils a aussi été soulignée.

Afin de voir l’avancement des progrès réalisés dans les pays du PO, il était indispensable d’échanger sur comment assurer un suivi régulier de la progression du nombre d’utilisatrices ainsi que des engagements des pays et des partenaires techniques et financiers pour les années suivantes.

Après avoir souligné l’importance d’allier financement interne et externe, l’idée d’avoir un fonds commun pour la PF à l’instar du Fonds Mondial pour le Sida, le Paludisme et la Tuberculose afin de faciliter le financement des plans s’est aussi imposée comme une option à explorer de même que celle d’un panier commun des intrants au niveau pays.

C’était aussi l’occasion d’établir les bonnes pratiques à suivre, et il en est ressorti que la délégation des tâches était primordiale afin d’optimiser les rôles des personnels de santé, mais également de renforcer le partenariat Société Civile/ Gouvernement, au vu du rôle important de la SC pour le repositionnement de la Planification Familiale dans les pays du PO.

L’une des préoccupations majeures du PO évoquée à Addis Abeba, était la  mise en place d’initiatives afin d’assurer la sécurisation et l’approvisionnement régulier en produits contraceptifs pour éviter les ruptures de stock. A l’issue de la RA, les participants ont formulé des recommandations en direction des différentes parties prenantes du PO pour une meilleure coordination et pour des plans d’action.

A l’issu de cette deuxième rencontre, plusieurs recommandations ont été  faites aux différentes parties prenantes du PO. Par exemple, il a été recommandé aux pays de :

  • Rendre fonctionnels les Comités Techniques et de Pilotage de la mise en œuvre des plans d’action
  • Veiller à la contribution financière des Etats dans le financement des plans d’action
  • Mettre en place les dispositifs aptes à informer régulièrement sur les progrès, engagements et d’alerte sur les difficultés qu’ils rencontrent dans le financement et la mise en œuvre des plans d’action
  • d’Assurer la disponibilité de budget, la coordination entre partenaires techniques et financiers (PTF) pour l’approvisionnement, la livraison et la distribution des produits contraceptifs encore prise en charge par les PTF
  • Renforcer un leadership effectif des comités nationaux de coordination de la sécurisation des produits en vue d’une meilleure concertation entre partenaires pour la quantification, la mise en place de système de distribution et de suivi évaluation et d’une mobilisation des ressources pour l’achat concerté des produits.

Entre autres les différentes perspectives tirées de cette deuxième RA, étaient la mise en place d’une politique régionale de santé communautaire et d’un guide sur les bonnes pratiques, également la mise en place d’un panier commun de financement des intrants, le développement d’un modèle de contractualisation avec la société civile.


Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /home/po_ps603604/partenariatouaga.org/Ra2016/wp-includes/formatting.php on line 4382

Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /home/po_ps603604/partenariatouaga.org/Ra2016/wp-includes/formatting.php on line 4382

Deprecated: Function get_magic_quotes_gpc() is deprecated in /home/po_ps603604/partenariatouaga.org/Ra2016/wp-includes/formatting.php on line 4382