Des engagements pour marquer la prochaine décennie de progrès en matière de planification familiale

Dans un communiqué publié jeudi 12 août 2021 par l’Agence Portaland Communications, MSI Reproductive Choices (MSI) annonce de nouveaux engagements ambitieux envers Family Planning 2030 (FP2030), le partenariat mondial consacré à l’amélioration de l’accès à des informations, des services et des produits de planification familiale pour les femmes et les filles des pays les plus pauvres du monde.

Les nouveaux engagements de MSI ont été annoncés lors de l’événement “Join the Movement” de FP2030, un rassemblement virtuel de parties prenantes issues de gouvernements, de la société civile, d’organisations multilatérales, de donateurs et du secteur privé, afin de dynamiser la prochaine décennie de progrès en matière de planification familiale.

Alors que la communauté de la planification familiale définit les actions de la prochaine décennie, MSI s’engage à servir au moins 120 millions de femmes et de filles dans le monde avec des services de santé sexuelle et reproductive de haute qualité d’ici 2030; soutenir l’élaboration de lois et de politiques qui permettent d’élargir l’accès des femmes et des filles à une contraception vitale dans les 30 pays où ils travaillent.

En janvier 2021, le rapport annuel final du partenariat FP2020 a révélé que 320 millions de femmes et de filles utilisaient une contraception moderne dans 69 pays à faible revenu, soit 60 millions de plus que lors de la création de FP2020. Dans 13 pays à faible revenu, le nombre d’utilisatrices de contraceptifs modernes a doublé depuis 2012. Cette dynamique doit maintenant être accélérée alors que la communauté de la planification familiale se prépare à accueillir l’avenir.

Les nouveaux engagements en faveur de FP2030 arrivent à un moment critique, alors que les femmes et les filles continuent de subir les pires conséquences de la COVID-19. On estime que 12 millions de femmes n’ont pas pu accéder aux services de planification familiale à cause de la pandémie, ce qui a entraîné 1,4 million de grossesses non désirées.

Pour ajouter à ce tableau alarmant, à compter de mai 2021, les lacunes de financement des donateurs internationaux laisseront 6,5 millions de personnes supplémentaires sans accès aux méthodes contraceptives et pourraient entraîner deux millions d’avortements à risque et 23 500 décès maternels.

Dans ce contexte, il est plus important que jamais d’accélérer les efforts pour renforcer et étendre les programmes de planification familiale. Pour ajouter à ses nouveaux objectifs ambitieux, MSI s’engage également à ce que, dans le cadre des services fournis d’ici 2030 par le biais de sa stratégie « Leave no one behind » (Ne laisser tomber personne), 80 % proviendront des communautés les plus pauvres et les plus marginalisées; 50 % des personnes touchées auront moins de 24 ans, et 20 %, moins de 20 ans.

En outre, 25 millions des 56 millions d’avortements pratiqués dans le monde étant considérés comme dangereux, MSI soutiendra l’élimination des avortements à risque. Dans tous les pays où elle opère, MSI s’efforcera de faire en sorte qu’une femme sur trois ayant recours à l’avortement y ait accès grâce à un produit ou service sûr de MSI ou soutenu par MSI.

Maryam Coulibaly

Publié le 12-08-2021 dans AIP