Des leaders communautaire invités à œuvrer à l’adoption du planning familial à Tanda

Des leaders communautaires de Tanda ont été invités à œuvrer pour l’adoption du planning familial, lors d’une table-ronde initiée jeudi 26 novembre 2020 à la sous-préfecture par l’ONG International Rescue Committee (IRC).

Le médecin-chef et gynécologue de l’hôpital général de Tanda, Sermé Seydou, a dans un exposé, insisté sur la nécessité du planning familial, les difficultés liées au non-respect de la planification familiale.

Il a cité notamment des pesanteurs liées à la religion, les préjugés, la méconnaissance de l’existence des méthodes, la surestime de soi, le manque de sensibilisation et de communication entre parents et enfants ainsi que l’accès difficile aux centres de santé. Il a conseillé que chacun à son niveau milite pour le développement durable.

Des recommandations ont été adoptées pour susciter l’implication et l’adhésion des autorités administratives, coutumières et sanitaires dans les activités de planification familiale. Il s’agit notamment de la multiplication des rencontres au sein des établissements scolaires afin de sensibiliser davantage les apprenants sur la nécessité des méthodes de contraception, la sensibilisation des mineurs sur la question.

Y figure aussi l’organisation de campagnes de proximité des leaders et responsables de la société civile au sein des communautés afin de faire baisser le taux de grossesses non désirées ou nombreuses qui mettent à mal la santé de la mère et de l’enfant, conduisant très souvent à des décès.

Publié le 28-11-2020 dans Abidjan.net