Des séances de sensibilisations pour une jeunesse plus responsable à Tobré

Les adolescents, les jeunes et l’ensemble de la communauté de l’arrondissement de Tobré, dans la commune de Pehunco, à la faveur de la foire de la santé sexuelle et reproductive, initiée dans le cade du Projet de Développement des Repères Positifs pour les Filles de l’Atacora (PDRP-Filles), ont été sensibilisés du 24 au 27 février 2021 sur les maladies sexuellement transmissible, les grossesses précoces et les mariages forcés..

Au total cinq thématiques, dont celles relatives à la consommation des drogues et de l’alcool par des adolescents et jeunes et la politique de prévention et de la ripostes au VIH et autres IST,  ont été développés pendants les cinq jours dédiés à cette foire de la santé. 

En plus des communications, l’équipe de Sud Nord Action ONG, de la direction départementale de la santé et du Cipec Atacora-Donga, au détour des projections de téléfilms survies de causerie débat et sous la supervision du coordonnateur du PDRP-Filles, Bénoît Djangni et celui de SNA-ONG, Sanni Mamam, a aussi conscientisé les populations de la localité, notamment les jeunes, sur les comportements qui promeuvent une sexualité responsable.

La démarche participative, privilégiée lors des différentes séances a permis aux adolescents et jeunes de Tobré d’évoquer les raisons qui hypothèquent le combat contre les grossesses précoces, en occurrence en milieux scolaires et d’apprentissages. Ils ont ainsi énuméré la fuite de responsabilité de certains parents, déguisé en manque de moyens pour faire face aux besoins des enfants. L’équipe a aussi responsabilisé les jeunes de Tobré sur le port correct du préservatif. 

Soulignons que plusieurs autres activités ont meublé cette semaine santé, dont les consultations juridiques et psychologiques et des dépistages du VIH/Sida, de l’hépatite B et du cancer de sein.

Publié 01-03-2021 dans ABP