Examen du 8ème programme de coopération entre la Côte d’Ivoire et l’UNFPA

Des experts ont examiné, le jeudi 9 septembre 2020 à Abidjan, le 8ème programme de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) visant à améliorer les conditions de vie des populations ivoiriennes.

Cette session va permettre la prise en compte des priorités nationales et sectorielles qui portent sur la réduction de la mortalité maternelle, la lutte contre les violences basées sur le genre, la promotion et l’employabilité de la femme.

Ce 8ème programme vise l’atteinte, d’ici 2030, des trois résultats transformateurs, à savoir mettre fin aux décès maternel évitables, mettre fin aux besoins non satisfaits en planification familiale, et mettre fin au mariage des enfants et aux mutilations féminines, a commenté le Représentant Résident du l’UNFPA, Caspar Peek.

Pour le Représentant du Ministre du Plan et du Développement, Dr Hinin Moustapha, la Côte d’Ivoire a enregistré de nombreux acquis en matière de santé de la reproduction et l’utilisation de méthodes modernes de contraceptif.

Malgré les avancées enregistrées, des efforts importants doivent encore être consentis pour relever le niveau de la plus part des indicateurs sociaux démographiques, qui demeure encore faible, a-t-il souligné, souhaitant qu’au terme de cet atelier, la Côte d’Ivoire dispose d’un document répondant aux attentes des populations.

Les résultats de cette session seront capitalisés lors de la session de haut niveau pour la validation de ce programme de coopération.

Publié le 10-09-2020 dans Abidjan.net