L’UCPO recrute un(e) Responsable Principal(e) Recherche

Profil du poste

Titre du poste : Responsable Principal(e) rechercheProjet :  Unité de Coordination du partenariat de OuagadougouPays : Dakar, Sénégal
Division :  ProgrammesNiveau de la fonction : DirectionDate : 3 novembre 2021
Famille d’emplois :  Programmes – GénéralStatut d’exemption :Sous la supervision de : Directeur(rice), Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou

Date limite de soumission: 21 janvier 2022

RÉSUMÉ DU PROJET
L’objectif du partenariat de Ouagadougou (PO) est d’accélérer l’utilisation des services de planification familiale dans neuf pays : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo. En décembre 2012, le partenariat a créé une Unité de Coordination basée à Dakar, au Sénégal, pour l’aider à atteindre ses objectifs. En 2020, le Partenariat a engagé Speak Up Africa pour servir de structure d’accueil à l’Unité de Coordination à Dakar, et pour aider le Partenariat à augmenter d’au moins 6,5 millions le nombre de femmes qui utilisent des contraceptifs modernes dans les pays du PO entre 2020 et 2030.

La mission de l’Unité de coordination est la suivante :

  1. Faciliter les processus au sein du Partenariat ;
  2. Aider les pays à préparer, à revoir régulièrement et à renouveler leurs plans d’action nationaux budgétisés ;
  3. Aider les pays à concrétiser leur plan et à mener des actions de plaidoyer pour mobiliser des ressources pour leurs plans d’action nationaux budgétisés ;
  4. Suivre les progrès par rapport aux objectifs ; et (5) Partager les informations au sein du Partenariat et en dehors.

CONTEXTE DU RÉSEAU DE RECHERCHE DU PO

Le ou la Responsable Principal Recherche (RPR) du Partenariat de Ouagadougou sera un nouveau membre de l’équipe de direction de l’Unité de coordination (UCPO), chargé(e) de diriger le programme de recherche du PO et les projets connexes. Le programme de recherche du PO est une initiative ambitieuse, bénéficiant du généreux soutien des bailleurs de fonds de l’UCPO, qui vise à orienter les fonds et la recherche sur les principales questions de recherche utiles à l’élaboration de politiques qui freinent les progrès de la planification familiale dans les pays du PO. En effet, si les organismes de recherche et les chercheurs apportent depuis longtemps une contribution importante au PO, leurs conseils sont informels, sporadiques et n’apportent pas toujours une réponse opportune aux débats. La nouvelle stratégie du PO demande à l’Unité de Coordination de relier plus étroitement les communautés de recherche locales et régionales au programme d’action du PO et d’aider à accroître les capacités de recherche locales. 

Le Réseau servira avant tout à :

  1. Entreprendre et faire connaître d’importantes recherches sur le planning familial, utiles à l’élaboration de politiques à la demande des décideurs de divers pays du PO 
  2. Offrir aux chercheurs de l’Afrique de l’Ouest la possibilité d’acquérir des compétences et de trouver un emploi en utilisant leurs travaux pour donner des avis sur la politique ouest-africaine en matière de santé

L’unité de coordination du PO (UCPO), dirigée par le ou la RPR, servira initialement de centre pour ce nouvel organisme, et bénéficiera de conseils et d’orientations officiels d’un conseil consultatif composé de bailleurs de fonds, de gouvernements, de chercheurs, de défenseurs et d’utilisateurs de la planification familiale. Pour l’essentiel de son travail, elle bénéficiera d’un financement commun fourni initialement par les principaux supporters de l’UCPO (1,1 million de dollars actuellement alloué pour une sous-subvention pour les années 2022 et 2023 combinées) et complété par un financement parallèle supplémentaire provenant de bailleurs de fonds.

RÉSUMÉ DU POSTE

Le ou la Responsable Principal(e) Recherche dirigera toutes les activités associées au Réseau, et travaillera notamment en 2022 et 2023, avec diverses parties prenantes pour identifier les besoins et les lacunes prioritaires de la recherche, recruter et épauler le conseil consultatif, solliciter les contributions des bailleurs de fonds au fonds commun ou au financement parallèle, finaliser la sélection des projets et gérer toutes les subventions financées par les ressources communes. Le ou la RPR travaillera également en étroite collaboration avec le personnel de l’UCPO et d’autres parties prenantes du PO afin de faire concorder d’autres activités du PO avec le Réseau, notamment en profitant de la Réunion Annuelle du PO pour solliciter des idées et partager les résultats ; en mettant en adéquation les sous-subventions du Réseau et les subventions existantes du Fonds d’apprentissage, de coordination et d’échange d’expériences (FACE) ; et produira de plus un effet de levier pour et à partir des réalisations du Réseau. En outre, la ou le RPR travaillera avec l’équipe de communication de l’UCPO pour promouvoir le Réseau et les appels d’offres, solliciter des contributions, faire connaître les résultats et contribuer aux efforts de plaidoyer associés.

Tandis que les objectifs, plans d’action et calendriers spécifiques du ou de la RPR seront élaborés en partenariat avec le(la) directeur(rice) de l’UCPO, le(la) responsable technique et des opérations et le conseil consultatif du Réseau, la ou le RPR sera chargé(e) de deux réalisations fondamentales en 2022 et au-delà :

  • Instituer un conseil consultatif régional pour la recherche sur la PF et tenir des réunions semestrielles pour guider le Réseau de recherche du PO. Le Conseil consultatif sera composé d’environ 5 personnes représentant (1) les organismes de recherche régionaux et locaux, (2) les gouvernements des pays du PO, (3) les défenseurs de la PF et les organisations de la société civile, et (4) les bailleurs de fonds. Les sièges auront un calendrier de rotation échelonné, mélangeant au départ des mandats d’un et de deux ans. Des candidats ont été identifiés et le ou la RPR mènera dans un premier temps des actions de sensibilisation et conviendra avec le(la) directeur(rice) de l’UCPO d’une première cohorte de membres. Puis en 2022 et 2023, le ou la RPR travaillera directement avec le Conseil consultatif pour définir les besoins en matière de recherche, examiner et sélectionner les propositions de financement commun, fournir des conseils sur le financement parallèle de la recherche et travailler avec les bénéficiaires de subventions pour gérer les projets financés par l’UCPO afin d’obtenir les résultats souhaités. 
  • Utiliser les subventions de la recherche pour entreprendre et faire connaître d’importantes recherches sur la planification familiale utiles à l’élaboration de politiques à la demande des décideurs politiques des pays du PO. Le ou la RPR utilisera la plateforme et les relations de l’UCPO pour aider les décideurs des pays du PO à identifier les besoins communs et cruciaux en matière de recherche et de politique sur la PF, en travaillant étroitement avec ses nombreuses parties prenantes et le Conseil consultatif susmentionné. Le ou la RPR travaillera avec le Conseil consultatif pour établir des objectifs utiles à l’élaboration de politiques et des critères spécifiques pour les projets sélectionnés, puis assurera le financement en fonction de ces priorités. Alors que nombre de détails seront décidés avec le Conseil consultatif, le ou la Responsable Principal(e) Recherche et l’UCPO accorderont, à partir de janvier 2023, 5 à 10 subventions d’un montant compris entre 100 000 et 300 000 dollars pour des propositions coparrainées par un responsable politique d’un pays du PO et un organisme de recherche local ou régional (c.-à-d. un organisme dont le siège se trouve dans l’un des neuf pays du PO). Bien que les réalisations spécifiques au projet n’aient pas encore été déterminées, le ou la RPR travaillera avec les bénéficiaires des subventions pour convenir des résultats en matière de politiques et définir les critères qui serviront à évaluer les progrès.

En 2022 le ou la RPR sera entre autres, responsable des phases suivantes :

  • T1, 2022 : Création de la première cohorte du Conseil consultatif
  • T2, 2022 : Rédaction des sujets de recherche prioritaires et des demandes de propositions associées ; première réunion du conseil consultatif pour examiner les objectifs, les procédures et les demandes de propositions
  • T3, 2022 : Lancement des appels d’offres ; réception et examen de ces offres par l’UCPO
  • T4, 2022 : Deuxième réunion du Conseil consultatif pour finaliser la sélection des offres ; les sous-subventions sont accordées au 1er janvier 2023 au plus tard 

Selon ce calendrier, le ou la Responsable principal(e) Recherche octroiera 1,1 million de dollars à 5 à 10 projets, qui devra être utilisé au cours de l’année 2023. En 2023, la ou la RR sera chargé(e) de la gestion directe de ces sous-subventions et lancera un nouveau cycle d’appel d’offres suivant les mêmes étapes que précédemment d’ici la fin de l’année. Notez qu’en fonction de l’évolution de la situation en 2022, notamment de l’intérêt et du financement d’autres bailleurs de fonds, les plans pour 2023 pourraient être modifiés.

ATTRIBUTIONS ESSENTIELLES

Direction technique

  • Identifier les questions de recherche prioritaires utiles à l’élaboration de politiques auxquelles le Réseau du PO peut contribuer à répondre pour accélérer ou améliorer la mise en œuvre des projets et programmes de PF
  • Évaluer la capacité actuelle et potentielle des organismes de recherche locaux et régionaux à mener en temps voulu des projets de recherche sur la PF utiles à l’élaboration de politiques 
  • Travailler en étroite collaboration avec les décideurs gouvernementaux des pays du PO pour adapter les objectifs et les opérations du Réseau de recherche du PO afin de servir au mieux ces groupes d’intérêt
  • Diriger les processus de sous-subventions, y compris les appels d’offres, la sélection, le suivi des résultats et la diffusion des résultats auprès des parties prenantes du PO

Direction du processus

  • Établir des relations avec les organismes de recherche locaux et régionaux pour affiner les demandes et les processus du Réseau de recherche du PO afin d’aider les pays à atteindre le plus rapidement possible leurs objectifs concernant l’augmentation du nombre d’utilisatrices de contraceptifs modernes
  • Solliciter régulièrement les conseils et l’avis du Conseil consultatif pour la recherche du PO et d’autres parties prenantes du PO sur les besoins et les processus de recherche, et servir d’expert technique pour établir et développer le Réseau de recherche en tant que centre de recherche sur la PF en Afrique de l’Ouest
  • Travailler en étroite collaboration avec le ou la responsable technique et des opérations en chef et avec trois chargés de liaison avec les pays (CLA) pour faire le meilleur usage possible des activités du Réseau de recherche pour la mise en œuvre des plans d’action nationaux budgétisés. Par exemple, les CLA peuvent aider le ou la Responsable principal(e) Recherche à identifier et à évaluer les besoins de recherche dans les pays, ou mettre le ou la RPR en contact avec d’autres experts dans le pays. De même, le ou la responsable technique et des opérations et peuvent aligner la planification de sorte que les résultats de la recherche soient disponibles lorsque les pays en ont besoin. 
  • Participer, si nécessaire, à un éventail plus large d’activités de l’UCPO, et faire concorder les activités du Réseau de recherche avec les activités de l’UCPO, en partenariat avec le(la) directeur(rice) et le ou la responsable technique et des opérations. 

COMPÉTENCES

  • Innovation – Dans le cadre de ses fonctions, développe des idées, des méthodes, des solutions ou des initiatives nouvelles, meilleures ou sensiblement différentes, conduisant à une amélioration des performances et permettant d’atteindre les objectifs, les résultats et les engagements mondiaux. 
  • Responsabilité – Se tient et tient les autres responsables de toutes les activités professionnelles, de la recherche et des actions et décisions personnelles ; tient ses engagements et se concentre sur les activités qui ont le plus grand impact pour obtenir des résultats mesurables et de qualité. Adopte des pratiques éthiques, se comporte et parle avec respect, et traite les autres de manière équitable dans toutes les activités. 
  • Excellence en matière de service – Connaît et sait mettre en œuvre des concepts, des processus et des techniques de service à la clientèle afin d’accéder aux besoins et aux attentes des clients internes et/ou externes et de satisfaire ou d’aller au-delà de ces besoins et de ces attentes en fournissant directement ou indirectement un excellent service. 
  • Réflexion stratégique – Applique ses connaissances organisationnelles pour identifier et rester concentré(e) sur les facteurs de succès clés tout en reconnaissant, anticipant et résolvant les défis organisationnels. Capable de développer une expertise spécifique à l’organisation et au secteur et d’appliquer des processus décisionnels solides pour parvenir à des résolutions productives qui traduisent la stratégie en business plans réalisables. 
  • Gestion des relations avec les clients – Sait comment cerner et satisfaire les besoins des clients (internes et externes) et entretenir des relations productives pendant les missions, notamment en influençant, en communiquant, en présentant, en facilitant et en gérant les nouvelles relations. 
  • Communication efficace (orale et écrite) – Comprend les concepts, les outils et les techniques de communication efficace ; sait expliquer clairement des concepts techniques complexes dans un langage simple et clair adapté à son auditoire ; et comprend et interprète avec précision les idées, les informations et les besoins en adoptant des comportements de communication appropriés. 

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES

  • Master ; diplôme d’études supérieures dans un domaine pertinent de préférence
  • Dix ans d’expérience professionnelle pertinente au minimum, et grande expertise de la recherche et des questions de politiques
  • Intérêt manifeste et bonne compréhension de la santé reproductive et sexuelle et des droits connexes, des politiques de PF des pays d’Afrique de l’Ouest, ainsi que des politiques relatives aux systèmes de santé nationaux et régionaux 
  • Expérience professionnelle à un poste de direction au niveau régional
  • Connaissance approfondie de la santé publique, de la santé reproductive, de la PF, de la SMNE et de l’analyse des données
  • Excellent esprit d’analyse ; capable de décomposer des politiques de santé vastes et complexes en stratégies et initiatives claires et exploitables
  • Expérience de la direction et de la gestion de projets multiples et complexes dans un environnement dynamique, entrepreneurial et ambigu
  • Leadership charismatique et excellente capacité à établir des relations ; capable d’établir rapidement des relations de confiance et sa crédibilité avec les parties prenantes internes et externes
  • Gère avec aisance les personnels à tous les niveaux de l’entreprise pour obtenir des résultats transformateurs
  • Excellentes aptitudes à communiquer, tant à l’oral qu’à l’écrit, avec des publics variés
  • La maîtrise de l’anglais est préférable. Les personnes qui parlent couramment l’anglais doivent le préciser.
  • Excellentes compétences démontrées en matière d’agilité stratégique, de diplomatie, de gestion des conflits, de renforcement d’équipes et d’aptitudes interpersonnelles pour assurer la cohérence interne entre les divers membres de l’équipe et les sous-partenaires, ainsi que les relations externes avec le ministère de la Santé, la société civile, le secteur privé et d’autres parties prenantes.
  • Engagement démontré envers les questions de planification familiale et de santé reproductive