Plaidoyer et redevabilité budgétaires en matière de financement de la santé et de couverture sanitaire universelle

Le programme conjoint d’apprentissage sur le financement de la santé lancé au mois de novembre 2020 par le Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le Mécanisme de Financement Mondial (GFF), Gavi, l’Alliance pour les vaccins, la CSU 2030 et le Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant (PMNCH) a démarré dans 10 pays d’Afrique Francophone (Cameroun, Benin, Côte d’Ivoire, Togo, Tchad, Sénégal, Burkina Faso, Niger, République Démocratique du Congo et Madagascar).

Les 20 membres d’organisations de la société civile issus des pays cités ont été formés à travers le programme dont le but est de développer un cadre d’acteurs capables de dispenser une formation sur le financement de la santé, la Couverture Sanitaire Universelle (CSU) et le plaidoyer budgétaire aux acteurs de la société civile et de fournir un soutien, et un mentoring dans leurs pays respectifs.

Les premiers ateliers de partage de connaissances et de compétences ont été organisés au profit de divers acteurs de la société civile dans les pays précités entre février et mars 2021. Cette formation permettra aux organisations de la société civile de renforcer leur participation dans les processus décisionnels sur le financement de la santé afin de garantir que les ressources sanitaires sont suffisantes et utilisées de manière efficace, efficiente, transparente et équitable.

La formation des formateurs dans les pays anglophones vient de prendre fin, avec des OSC de l’Ethiopie, du Ghana, du Kenya, du Libéria, du Malawi, du Nigeria, de l’Ouganda, de la Sierra Léone, de la Tanzanie et du Mozambique, et donnera suite aux formations pays dans les prochaines semaines.

Publié le 17-04-2021 dans africahbn.info