Une vingtaine de journalistes conviés à accompagner la « Campagne GGE » de Plan International Bénin

Les acteurs de Plan International Bénin dans la zone Zou – Collines – Mono – Couffo, sous la direction du Responsable de la zone d’influence, Roger Bakary, ont échangé mardi à Bohicon avec des acteurs culturels et les hommes des médias autour de la campagne « Aux filles, l’égalité » ou « Girl Get Equal » (GGE).

A cette séance d’échanges, avec les hommes des médias et acteurs culturels, Roger Bakary et la stagiaire sur le Programme « Aux filles, l’égalité », ont à travers diverses communications très enrichies et participatives, fait l’état des lieux de la participation des filles et des femmes dans l’univers médiatique et culturel, former les participants sur la campagne GGE, et suscité l’engagement des journalistes et acteurs culturels à promouvoir la campagne.

Pour Ines Yahouédo, Stagiaire sur la campagne « Aux filles, l’égalité », la campane GGE porte ses fruits, puisque le droit des enfants est de plus en plus respecté selon des indicateurs. Seulement que ces droits, a-t-elle poursuivi, sont encore plus observés en faveur des garçons que des filles, qui n’en bénéficient pas autant. Elle a cité à titre d’exemple, le droit à l’éducation, le droit à l’accès aux services de santé, le fait que les filles sont « un peu marginalisées » dans ces deux secteurs. « Et pour corriger cette situation, Plan a commencé par focaliser plus l’attention sur les filles en initiant des actions de changement de grandes envergures comme par exemple, la campagne ‘’Parce que je suis jeune fille’’ », a fait savoir Ines Yahouédo.

Mieux, Plan international a lancé quelques années plus tard au Bénin, le 11 octobre 2018, à l’occasion de la Journée de la jeune fille, la campagne « Aux filles, l’égalité ». Une campagne à trois demandes à savoir, le pouvoir égal, la liberté égale, la représentation égale, qui vise plus que l’éducation, dans la lutte contre les stéréotypes sexistes.

Pour mener à bien les activités de cette campagne et toucher plus de cibles, les médias ont un rôle important à jouer, a indiqué M. Bakary.

Le responsable au bureau de Plan International Bénin à Bohicon, a demandé aux médias représentés d’accompagner le programme « Aux filles, l’égalité », qui a pour cibles les jeunes de 15 à 24 ans, mais qui dans sa mise en œuvre, concernent tous les acteurs, toute personne physique ou morale, pouvant positivement influencer l’égalité entre les femmes et les hommes, afin que les deux sexes jouissent du même droit.

Le responsable de la zone d’influence de Bohicon (Zou – Collines – Mono – Couffo) Roger Bakary, dans une communication liminaire sur la stratégie mondiale et la stratégie pays de Plan international, a fait s’avoir que l’Organisation parraine plus de 35 mille enfants au Bénin dont 14 mille enfants parrainés pour le Bureau Plan Bénin de Bohicon. Un chiffre qui va s’accroitre bientôt de 14 mille enfants parrainés à plus de 20 mille dans la zone d’influence Zou – Collines – Mono – Couffo, a-t-il projeté.

Au terme des échanges, hommes des médias et acteurs culturels ont dit leur engagement à accompagner davantage la campagne « Aux filles, légalité », conscients du fait que les femmes sont sous représentées dans nos différents secteurs d’activités, des inégalités du genre qui fragilisent le leadership féminin.

Notons que Plan International Bénin a démarré ses activités au Bénin en 1994, et a pour ambition d’atteindre 1 million 500 mille filles parrainées, en tant que cible principale, et 100 millions de jeunes dans le monde entier.

La niche de la stratégie pays au niveau de l’Organisation reste et demeure la santé sexuelle et reproductive, le domaine prépondérant de ses actions sur le terrain au Bénin jusqu’en 2023, selon Roger Bakary.

L’Organisation dont la stratégie mondiale est de faire progresser les droits des enfants et l’égalité en faveur des filles, est connue comme une organisation communautaire de développement centrée sur l’enfant, avec comme label, la protection.

Elle a depuis lors travaillé à la mise en œuvre de plusieurs initiatives avec des interventions orientées ses dix dernières années sur les inégalités du genre.

Publié le 18-02-2021 dans ABP