Unité de Coordination

L’objectif du Partenariat de Ouagadougou est d’accélérer l’utilisation des services de planification familiale dans neuf pays: Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo. En Décembre 2012, le Partenariat a créé une Unité de coordination – basée à Dakar, au Sénégal hébergé par IntraHealth International – pour aider le Partenariat à atteindre son objectif d’augmenter le nombre de femmes utilisant les contraceptifs modernes d’au moins 2.2 millions dans ces neuf pays d’ici 2020.

Les missions de l’Unité de coordination sont:

L’Unité de Coordination continuera d’accomplir et d’améliorer les fonctions administratives nécessaires pour faciliter la bonne exécution des tâches du partenariat. Entre autres activités, elle:

  • Se réunira annuellement avec les partenaires clés pour discuter des priorités et des actions collectives, et facilitera les appels téléphoniques mensuels du Partenariat de Ouagadougou avec ce même groupe.
  • Se réunira annuellement avec les membres du Partenariat (les bailleurs de fonds, la société civile, les pays membres et les partenaires stratégiques) pour discuter des possibilités et besoins de financement, échanger des expériences au sujet de la généralisation efficace des programmes de planification familiale, examiner les données probantes des projets pilotes, célébrer les progrès accomplis, explorer des stratégies pour relever des défis.

L’Unité de Coordination continuera de travailler avec les principaux donateurs et partenaires d’assistance technique pour aider les pays à achever le processus de planification. Elle :

  • Aidera quatre pays (Bénin, Côte d’Ivoire, Guinée et Mali) à lancer leurs plans finalisés en collaboration avec les prestataires d’assistance technique.
  • Communiquera avec les partenaires d’assistance technique et fera un rapport aux membres du Partenariat de Ouagadougou sur les étapes clés et les progrès des processus de planification d’action, même lorsque les équipes rencontrent des retards ou obstacles.
  • Effectuera des visites dans les pays sélectionnés avec des donateurs (ou groupes de) principaux donateurs afin d’identifier des obstacles et des solutions pour planifier la mise en œuvre et coordonner les efforts des donateurs avec les besoins du gouvernement.

Comme les pays passent de la planification à la mise en œuvre, l’UC se concentrera davantage à aider les pays à recenser les besoins et attirer des ressources, et à coordonner de l’aide extérieure pour les pays. Un thème important de ce travail sera d’aider les pays à suivre et guider les projets financés par les bailleurs de fonds du partenariat et d’autres acteurs. Elle :

  • Maintiendra à jour les informations des donateurs et la mise en œuvre des activités et financements des partenaires dans les pays du Partenariat, et partagera des résumés de ces données avec les pays et le groupe de bailleurs de fonds au moins une fois par an, ou le plus souvent possible.
  • Identifiera les besoins en assistance financière et technique au niveau des pays, en collaboration avec FP2020, et partagera cette information avec le groupe des bailleurs de fonds du partenariat.
  • Aidera les pays à identifier de nouvelles sources de financement, y compris des bailleurs de fonds ne faisant pas partie du partenariat et du Mécanisme d’Intervention Rapide de Family Planning 2020

L’Unité de coordination recueillera et diffusera des données quantitatives et qualitatives sélectionnées pour mesurer les progrès des pays vers leurs objectifs de plan d’action nationale de planification familiale. Elle :

  • Recueillera annuellement, des données quantitatives à partir de Track20, et éventuellement d’autres initiatives, pour le suivi du PO.
  • Recueillera des données qualitatives sur la mise en œuvre du plan des pays, probablement en s’appuyant sur les mécanismes actuels des principaux donateurs et des partenaires stratégiques. L’objectif est de collecter ces données une ou deux fois par an, mais ce calendrier dépendra des contextes et des besoins particuliers des pays.
  • Mènera une réunion annuelle avec les pays, pour le suivi, l’évaluation et l’apprentissage (SEL) des points focaux pour discuter des progrès. Si possible, cette réunion sera coordonnée avec d’autres initiatives dans la région, y compris les groupes de travail de FP2020, Track20, PMA2020, SEL, et des projets pertinents financés par l’USAID.
  • Vérifiera que chaque pays procède à une révision annuelle de son plan d’action de planification familiale pour évaluer les progrès et réviser, au besoin, suivant le modèle de contrôle du Sénégal fin 2014.
  • Aidera les pays à lancer des processus d’examen, bien qu’elle ne puisse pas gérer elle-même ces processus.

L’Unité de coordination continuera à attirer l’attention sur les besoins de planification familiale en Afrique de l’Ouest francophone et facilitera les échanges d’informations entre les pays, les donateurs et autres acteurs. Elle :

  • Promouvra l’apprentissage et le voyage des parties prenantes de chaque pays à travers la région et dans le monde grâce au Fonds de voyage et d’apprentissage de l’UC. L’UC élaborera un ensemble de critères et un processus de requête et communiquera largerment au sein du partenariat sur l’avantage de l’utilisation de ce fonds par le biais d’appels et du site web
  • Facilitera les échanges d’information entre les pays et les partenaires travaillant sur des sujets similaires. Par exemple, l’UC organisera des conférences téléphoniques entre les pays, encouragera les responsables des pays à inviter des collègues d’autres pays à la revue de leurs plans d’action, travaillera avec l’OOAS pour diriger les échanges entre les organisations de défense des droits, et travaillera avec des journalistes axés sur la planification familiale.
  • Maintiendra et développera davantage le site Web du Partenariat afin d’inclure, par exemple, les horaires des réunions, les ressources techniques, les résumés des réunions, les nouvelles et les mises à jour, les résumés d’activités, et l’appui des bailleurs de fonds