Rapport d’avancement d’activité des engagements PF 2020 au Burkina Faso: the Motion Tracker

En pratiquant la planification familiale, les partenaires peuvent améliorer la santé des mères et des enfants en espaçant les naissances des enfants et en évitant les grossesses non désirées et à hauts risques. De plus, la planification familiale contribue fortement à l’accélération de la transition démographique à travers la réduction de la mortalité et la morbidité maternelle et infantile d’une part, mais également la baisse de l’indice synthétique de fécondité d’autre part. Ainsi, cette accélération de la transition démographique conduit à la capture du dividende démographique à travers une diminution du taux de dépendance conduisant à une plus grande capacité de l’économie à investir dans les secteurs productifs. Des investissements plus élevés combinés à une forte proportion de la population active conduisent à des revenus par habitant plus élevés. A plus long terme, les tailles des ménages deviennent plus petites, ce qui permet aux ménages d’investir davantage dans leurs enfants. Cet investissement plus important dans les enfants conduit à une amélioration du capital humain, lequel conduit à une population plus productive avec un PIB par habitant plus élevé. Ceci permettra à des pays comme le Burkina de tirer pleinement profit du dividende démographique. C’est dans ce contexte que le gouvernement du Burkina à travers le ministère de la santé au cours du sommet de Londres 2017 sur la planification familiale s’est engagé à :

  • Augmenter d’au moins 10% chaque année la ligne budgétaire allouée par l’Etat à l’achat des produits contraceptifs de 2017 à 2020 ;
  • Amener d’ici 2020, 50% des collectivités territoriales à inscrire une ligne dans les budgets communaux pour le financement des activités de PF à partir de 2018 ;
  • Mettre à l’échelle la politique de la délégation des tâches aussi bien pour les agents de première ligne (IB, AA, AB, AIS,) des centres de santé que pour les agents de santé à base communautaire d’ici fin 2018 ;
  • Assurer la gratuité de la planification familiale ;
  • Mettre en place sous l’égide de SEM le Premier Ministre, une instance multisectorielle de coordinationdes questions liées au Dividende Démographique d’ici 2018.

Le present rapport fait le point sur la réalisation de ces engagements par l’utilisation de l’outil Motion Tracker.

Télécharger le rapport