150 filles mères en formation en coupe et couture, esthétique et art culinaire

Cent cinquante filles-mères (150) dont l’âge varie entre 15 et 19 ans suivent depuis le 2 mai, au quartier Mpasa II, dans la commune de la N’Sele, une formation dans les domaines de la coupe et couture, de l’esthétique et de l’art culinaire en vue de se rendre utiles à la société.

Mme Martine Matondo, coordonnatrice de l’ONG « La divinité », organisatrice de cette formation, a souligné la nécessité d’apprendre un métier à ces dernières en vue de garantir leur survie dans le respect des droits reconnus à tout être humain.

Les apprenantes seront également outillées sur les notions de la planification familiale et de la sexualité responsable, afin de prévenir les grossesses précoces et indésirables dans la mesure où elles perturbent l’éducation de la fille, limitent ses possibilités, l’expose à la violence et aux abus, a indiqué Mme Matondo.

Selon elle, l’objectif est d’assurer la plénitude de la dignité humaine des participantes sur les plans économique, social et civique pour leur épanouissement intégral. Créée en 2015, cette ONG basée dans la commune de la N’sele, a formé jusqu’ici 350 jeunes filles sur ses fonds propres.

ACP

Publié le 04-05-2018 dans DigitalCongo