3ème Journée de la 4ème Caravane des Bailleurs du Partenariat de Ouagadougou au Sénégal

La troisième journée de la caravane des bailleurs du Partenariat de Ouagadougou au Sénégal a été consacrée aux visites de terrain et à une rencontre avec toutes les parties prenantes impliquées dans la Planification Familiale (PF) dans le pays.

Dans la matinée, les caravaniers se sont répartis en 3 groupes pour avoir une expérience variée des initiatives en matière de PF au Sénégal. Le premier groupe est allé au Centre de Santé du district de Pikine, puis au Centre de Santé Darou Khoudoss, où la stratégie mobile est mise en œuvre par Marie Stopes International (MSI), et enfin au Centre de Santé Sopeu Nabi, une franchise de MSI.

Le deuxième groupe a visité un centre de l’Association Sénégalaise pour le Bien-Être Familial (ASBEF) et le Centre de Santé Philippe Maguilen Senghor.

Le troisième groupe quant à lui s’est rendu au Centre de Santé Gaspard Kamara et à l’espace jeunes de l’Université Cheick Anta Diop de Dakar.

Sur tous les sites, les partenaires ont pu voir ce qui était fait en matière d’offre de services et ont suivi les présentations détaillées faites par les prestataires sur les opportunités mais également les obstacles à surmonter afin d’atteindre les 217 000 femmes additionnelles que le Sénégal doit contribuer d’ici 2020 dans le cadre de la phase d’accélération du PO.

Les bailleurs ont été impressionnés par l’enthousiasme et la détermination des uns et des autres pour la satisfaction des besoins des femmes, des couples et des jeunes sénégalais en matière de contraception et de Services de Santé de la Reproduction.

Les photos des visites de terrains

Rencontre avec les parties prenantes

L’après-midi était réservée à la rencontre avec les parties prenantes. Cette rencontre a été marquée par la présentation de la Chef de la division planification familiale à la Direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant (DSME) du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, Mme Marème Dia Ndiaye. Cette présentation franche et détaillée a donné un aperçu de la situation de la PF au Sénégal, des avancées mais aussi des défis à relever.

L’objectif du cadre stratégique national de planification familiale 2016-2020 (le PANB de deuxième génération) est d’atteindre 45% de TPC d’ici 2020. Ceci alors que le TPC actuel est de 23%. Le défi sera donc de faire plus de 20% en deux ans. Un représentant du Ministère des Finances a aussi fait une présentation sur l’importance de la capture du dividende démographique dans le contexte de l’émergence économique du Sénégal.

Une session de questions-réponses et un cocktail ont clôturé l’événement.

les photos de la rencontres avec les parties prenantes