3ème Journée de la 4ème Caravane des Bailleurs du Partenariat de Ouagadougou en Mauritanie

La troisième et dernière journée de la caravane des bailleurs de fonds du Partenariat de Ouagadougou en Mauritanie a été marquée par la rencontre avec les parties prenantes et le débriefing au Ministère de la Santé.

La rencontre avec toutes les parties prenantes dans la planification familiale a eu lieu à l’Hôtel Tfeila de Nouakchott. L’honneur de la présentation sur la situation de la PF en Mauritanie est revenu à Dr. Sidi Mohamed Ould Abdel Aziz, Coordonnateur du Programme National de Santé de la Reproduction (PNSR). Selon cette présentation, la Mauritanie a un taux de prévalence contraceptive (TPC) de 17,8% pour toutes les méthodes et de 15,7% pour les méthodes modernes. Les besoins non satisfaits sont de 33,6% et l’Indice Synthétique de Fécondité (ISF) est de 5,1. Notons que ces indicateurs datent de 2015. Les chiffres plus récents provenant de Track20 placent le TPC pour toutes les femmes à 9,68% et à 15,92% pour les femmes mariées.
Toujours selon la présentation, 60% des structures de santé (66% du public et 24% du privé) offrent la PF. Les méthodes de longue durée sont très peu offertes et donc très peu utilisées. Selon les chiffres du MICS 2015, la pilule représente 67,7% des méthodes modernes utilisées contre 22,8% pour les injectables et 5,1% pour l’implant.

La présentation révèle comme points forts entre autres, la volonté et l’engagement politiques au plus haut niveau de l’Etat, l’engagement des leaders religieux mais aussi de la société civile et l’environnement législatif habilitant. Comme faiblesses, elle note le manque de financements domestiques et internationaux, la méconnaissance des gaps financiers, le manque de communication sur la PF, la non implication des hommes dans la PF et la mauvaise prise en charge des jeunes.

Une autre présentation a été faite sur les résultats du programme Agir PF financé par l’USAID. Une séance de questions et réponses a clôturé la rencontre.

Les caravaniers sont ensuite allés au Ministère de la Santé pour le débriefing de la visite. Mme Fatimata Sy, Directrice de l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou a fait le point des rencontres et des visites de terrain et mentionné certains points forts de l’étape de la Mauritanie. Mme Margot Fahnestock de la Fondation William and Flora Hewlett a, au nom des bailleurs, remercié la partie nationale pour son hospitalité, noté l’environnement politique et législatif favorables et assuré la Mauritanie de la volonté des bailleurs d’accompagner le pays dans le repositionnement de la PF. Elle a ensuite fait des recommandations notamment, l’augmentation de la ligne budgétaire pour l’achat des produits contraceptifs, l’ancrage institutionnel avec le passage du PNSR au rang de direction au Ministère de la Santé et une meilleure vulgarisation de la loi SR dans le pays.

Mme Éléonore Rabelahasa du Bureau Régional Afrique de l’Ouest de l’USAID, a quant à elle rappelé les prochaines étapes et la nécessité pour le gouvernement Mauritanien de saisir les opportunités qui seront bientôt offertes afin de mettre en œuvre les recommandations faites.

Le Directeur de la Statistique et de la Coopération, représentant le Ministre de la Santé empêché, a assuré les bailleurs d’avoir pris bonne note des recommandations et a rappelé la détermination du Ministre de la Santé de mettre en œuvre la vision de Chef de l’État de faire de l’espacement des naissances une stratégie de développement et de promotion du bien-être et de l’autonomisation de la femme.

Photos de la journée