Achat des produits contraceptifs : la MESSI exhorte les décideurs à « passer des engagements aux actions »

« Passer des engagements aux actions… » en ce qui concerne l’achat des produits contraceptifs. Ou encore « Passer des engagements aux actions… » pour la planification familiale. C’est ce que préconise l’atelier organisé par la Mission des jeunes pour l’Education, la Santé, la Solidarité et l’Inclusion (MESSI).

La question relative à l’achat des produits contraceptifs était au centre d’un atelier organisé les 20 et 21 janvier 2021, à Abidjan-Aghien, à la Conférence Episcopale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO), par la Mission des jeunes pour l’Education, la Santé, la Solidarité et l’Inclusion (MESSI).

La rencontre a précisément portée sur « l’élaboration des messages et l’identification des canaux de communication pour la campagne de communication en faveur de la mobilisation domestique des ressources pour l’achat des produits contraceptifs en Côte d’Ivoire ». Cette rencontre de la MESSI s’explique par le fait qu’il est difficile de retracer dans le budget du ministère les fonds alloués spécifiquement à l’achat des produits contraceptifs. Les membres de la MESSI invitent les pouvoirs publics à tenir compte de leur promesse faite d’augmenter de 10% la part des produits contraceptifs.

A propos des engagements signés par la Côte d’Ivoire lors du sommet Family Planning 2020, Mlle Tènin Ouattara, Chargée de Communication et de plaidoyer à l’ONG MESSI a souhaité qu’ils soient tenus. Elle a souligné que la Côte d’Ivoire s’était engagée à sécuriser et à augmenter d’au moins 10% par an la part contributive du gouvernement dans le budget alloué à l’achat des produits contraceptifs.

L’atelier a permis d’instruire les jeunes sur les principes de base de construction de messages pour une communication efficace. Et Mlle Tènin Ouattara d’évoquer les « sept commandements de la communication efficace ». Pour elle, il s’agit à travers un message efficace, de commander l’attention, capter le cœur et les esprits, clarifier le message, communiquer un bénéficie, créer la confiance, offrir un message cohérent et inciter à l’action.

Concernant la mobilisation domestique des ressources pour l’achat des produits contraceptifs, l’atelier a rappelé entre autres, l’implication des collectivités territoriales décentralisées ; l’élargissement de l’offre des produits contraceptifs en introduisant par exemple les injectables nouvelles formules; intégrer de façon systématique la santé de la reproduction des adolescent (e.s) et jeunes aux formations sanitaires dans les curricula de formation sanitaire.

Salif D. Cheickna

Publié le 25-01-2021 dans Fratmat