ACTUALITÉS

Articles

Activité d’amélioration de la performance des politiques et stratégies en DSSR officiellement lancée

112229

Le projet dénommé : « Activité d’amélioration de la performance des politiques et stratégies en Droits Sexuels et Santé de la Reproduction (DSSR) en Afrique de l’Ouest et en Afrique Australe » en Côte d’Ivoire a été officiellement lancé, à la salle de conférence du Programme National de Santé-Mère Enfant à Abidjan Plateau, le jeudi 2 juin 2022.

En présence de Tanoh Gnou, Directeur Coordonnateur du Programme National de la Santé de la Mère et de l’Enfant (DC-PNSME), représentant le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle.

C’est une initiative de la Coalition des Organisations de la Société Civile pour le repositionnement de la Santé de la Reproduction/Planification Familiale (COSC SR/PF) et avec l’appui technique et financier d’Amplify Change. Ce, pour plaider et aider à améliorer la politique et la stratégie DSSR sur les thèmes prioritaires d’Amplify Change aux niveaux régional et national dans les 9 pays du Partenariat de Ouagadougou, et faciliter le renforcement des capacités, l’engagement et la mise en réseau des OSC pour une meilleure mise en œuvre, le suivi et l’évaluation d’impact des politiques dans les pays concernés.

Selon Mme Niamke Apolline, Présidente de la Coalition des Organisations de la Société Civile pour le repositionnement de la Santé de la Reproduction/Planification Familiale, l’objectif vise à mettre en œuvre un plaidoyer de haut niveau et des activités de renforcement des principaux acteurs des DSSR en Côte d’Ivoire. Il vise également à mobiliser tous les acteurs devant intervenir dans le cadre du projet pour une meilleure appropriation des activités à réaliser, de favoriser une visibilité du projet auprès du grand public.

A travers ce projet, il s’est agi d’une Côte d’Ivoire où chaque individu, chaque couple et chaque famille a un libre accès à des services de qualité dans le respect des droits sexuels et reproductifs pour soutenir la croissance et le développement durable du pays.

A cette occasion, Tanoh Gnou s’est félicité de ce projet qui, selon lui est plus que nécessaire. « Nous sommes satisfaits que les organisations de la société civile prennent conscience à des problématiques majeurs qui touche notre communauté » s’est-il réjouit.

Le Directeur a également salué la détermination et le dévouement des organisateurs. Il a toutefois exhorté les uns et les autres à une synergie d’action commune afin de développer davantage le secteur.

Il faut signaler que le projet est réalisé dans neuf pays de l’Afrique de l’ouest (Mali, Guinée, Niger, Burkina Faso, Togo, Bénin, Sénégal, Mauritanie et la Côte d’Ivoire,) et dans quatre pays d’Afrique du Sud-Est (Malawi, Zimbabwe, Ouganda et Éthiopie).

Publié le 03-06-2022 dans Fratmat

Partager cet article

Partager sur twitter
Partager
Partager sur facebook
Partager

NEWSLETTER

Soyez informé des dernières actualités.

Inscrivez-vous !

Recevez toutes les actualités du PO directement dans votre boîte e-mail.