Après 2020 : Investissement dans le CSC pour la planification familiale dans la région du Partenariat de Ouagadougou

Ce webinaire, le deuxième d’une série dédiée à l’Agenda commun sur le changement social et comportemental (CSC) dans le domaine de la planification familiale (PF), porte sur la priorité géographique de l’Afrique de l’Ouest francophone. Ensemble, les parties prenantes au Partenariat de Ouagadougou (PO) ont réalisé des progrès notables vers leur objectif de 2,2 millions d’utilisateurs et d’utilisatrices supplémentaires de contraceptifs modernes d’ici la fin de l’année.

Par contre, le taux de prévalence de l’utilisation de contraceptifs modernes dans la région du PO est compris entre 6,2 % et 24,7 %, soit nettement moins que la moyenne des pays participant à l’initiative FP2020 qui s’élève à 45,7 %. Pour de nombreuses raisons, le non-recours à la PF s’explique toujours par des facteurs sur lesquels des déterminants sociaux et comportementaux permettraient de revenir. Or, le CSC n’est pas une priorité d’investissement dans la région.

Un Agenda commun sur mesure a été élaboré pour les pays du PO afin de souligner les besoins en matière de CSC pour la PF dans la région (Il faut tout un village : Un agenda commun du changement social et comportemental dans le domaine de la planification familiale dans la région du Partenariat de Ouagadougou). Le webinaire revient sur les investissements actuels en termes de CSC pour la PF dans la région, présente une étude de cas régionale qui justifie l’adoption d’un CSC, expose les initiatives qui investissent dans le CSC et donne un exemple plaidant en faveur du CSC dans un plan d’action national budgétisé.

Contexte
L’Agenda commun sur le CSC dans le domaine de la PF a été élaboré pour mieux coordonner les efforts des bailleurs de fonds et des équipes de mise en œuvre qui cherchent à créer une dynamique de PF à travers des interventions de CSC dans les pays. Cet Agenda commun identifie cinq priorités stratégiques pour le CSC et la PF requérant une meilleure coordination et/ou des investissements plus importants et propose des opportunités de coordination et de collaboration qui permettrait une meilleure complémentarité dans les investissements. 

Breakthrough ACTION poursuit sa communication sur l’Agenda commun par l’intermédiaire d’une série de webinaires avec une diffusion tous les deux mois entre janvier et septembre 2020. Chaque webinaire met en lumière une priorité de l’Agenda commun et invite les bailleurs de fonds, les gouvernements, les organisations multilatérales et les partenaires de mise en œuvre à discuter des réussites, des lacunes et de la manière dont les partenaires peuvent travailler ensemble à la mise en œuvre des recommandations. 

Le webinaire sera réalisé en français.

Co-organisé par Breakthrough ACTIONFP2020 et le Partenariat de Ouagadougou.

Inscrivez-vous