Atelier de renforcement des capacités des acteurs de mise en œuvre de la stratégie nationale CCSC

C’est sous le leadership de la Direction de la Promotion de l’Education et de la Santé (DPES) que se tient à Koudougou l’atelier de renforcement des capacités des acteurs de mise en œuvre de la stratégie de Communication pour le Changement Social et Comportemental (CCSC) dans le cadre du projet SWEDD au Burkina Faso. Cet atelier couvre la période du 12 au 14 septembre 2018.

De la stratégie régionale aux stratégies pays
Dans le cadre du projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD), il a été développé au plan régional une stratégie de CCSC dont l’objectif est d’accroître la demande de service en santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle. Et ce, grâce à la transformation de normes, attitudes, valeurs et pratiques sociales qui font obstacle à l’utilisation de ces services. Afin de l’accompagner dans la mise en œuvre de ladite stratégie régionale, le secrétariat technique régional du projet SWEDD a requis les services de l’ONG Développement Média International (DMI) dont l’expérience en matière de communication pour le changement de comportement est avérée.

Dans la continuité de cette stratégie régionale, chaque pays membre du SWEDD a mis en place une stratégie CCSC au plan national tenant compte des réalités endogènes. En ce qui concerne le Burkina, cette stratégie a été lancée le 8 juillet 2017 à Bobo Dioulasso. C’est à ce titre qu’une agence nationale de communication a été recrutée pour accompagner la DPES dans la mise en œuvre des activités prévues. L’agence ACE Synergie fait ainsi son entrée au sein de l’équipe chargée de la mise en œuvre de la stratégie CCSC nationale.

De l’importance de l’accroissement des compétences

C’est dans un souci d’efficacité, afin de mener des activités de communication à fort potentiel d’impact et dans l’optique d’obtenir des résultats mesurables ; que les acteurs Burkinabè impliqués dans la mise en œuvre, verront leurs connaissances sur les méthodes et techniques en CCSC renforcées. Durant 3 jours, sous la direction de Matthew Lavoie, Directeur régional de DMI, accompagné de deux communicateurs de l’ONG, et en collaboration avec la représentante du secrétariat technique régional du SWEDD (UNFPA WCARO), les participants auront à cœur d’assister à des exposés sur les réseaux sociaux, la méthode “SATURATION +”, les actions de communication impactant le changement social, le suivi et l’évaluation de la campagne et de s’exercer à l’écriture de scenario.

Désiré OUEDRAOGO / Céline ADOTEVI

Publié le 14-09-2018 dans UNFPA Burkina Faso