Atelier Régional des Jeunes du Partenariat de Ouagadougou

En Afrique de l’Ouest francophone, les Enquêtes Démographiques et de Santé (EDS) montrent que la fécondité des adolescentes a une importante contribution dans la fécondité globale. En effet, cette fécondité atteint 128 naissances vivantes pour 1000 adolescentes dans la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre et 103 en Afrique subsaharienne, ce qui traduit l’ampleur du problème dans cette région du monde. Cette recrudescence des grossesses précoces et non désirées chez les adolescentes est due à un manque crucial d’informations fiables sur la santé de la reproduction, aux nombreux cas de mariages précoces, aux difficultés d’accès à des services de santé de la reproduction de qualité dans un contexte marqué par des normes sociales et un cadre juridique peu favorable. 

Pour pallier cette situation et contribuer à l’amélioration de la santé de la reproduction des adolescents et jeunes, le Partenariat de Ouagadougou (PO) s’est engagé à appuyer les efforts des pays en remettant les jeunes au cœur de tous les agendas stratégiques afin que cette cible soit prise en compte dans les différents programmes et politiques pays. 

A cet effet, le Partenariat de Ouagadougou, dans son objectif d’atteindre 13 millions d’utilisatrices de méthodes de contraception modernes d’ici 2030, entrevoit une meilleure prise en compte du bien-être de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et de la planification familiale. Sa vision est “celle d’une Afrique de l’ouest francophone où un accès facile à la planification familiale de qualité sauve et améliore la vie des femmes et des jeunes et sert de catalyseur pour un développement durable pour tous” avec un principe opérationnel entièrement focus sur les jeunes qui vise à donner une voix puissante aux jeunes dans la définition de leur agenda et de leurs priorités. Pour ce faire, la stratégie jeunes de l’UCPO a été développée pour accompagner et mettre en valeur les efforts des jeunes. Dans le cadre de ladite stratégie, des concertations avec les jeunes ont donc été entreprises dans plusieurs pays du PO afin de mieux cerner les besoins des jeunes, de créer une vision commune des jeunes pour la région, et de faciliter la coordination des organisations de jeunes pour une meilleure synergie d’action. 

A l’issu de ces échanges dans les pays et eu égard au  succès de la première édition du dialogue régional, bien que virtuelle, l’UCPO en collaboration avec les organisations membres du Think Tank Jeunes (Pathfinder, MSI, Equipop, Knowledge Success, RAES, PAI…) organise la deuxième édition du Dialogue Régional placé sous le thème «Les jeunes s’activent pour la vulgarisation des normes sociales favorables à la SRAJ ». Cette édition vise à réunir les mouvements de jeunes autour d’une même vision commune pour l’horizon 2030 afin d’identifier de nouvelles perspectives d’amélioration de la santé reproductive des jeunes et d’apporter des pistes résiliantes face à la COVID-19. Ainsi, cet atelier sera un début pour repositionner les jeunes dans les agendas politiques et stratégiques des pays du PO.

L’objectif général de cette activité est de co-créer avec les jeunes des solutions pour rendre favorable l’environnement social et juridique à l’accès aux informations et services de SRAJ. Ainsi, cet atelier sera un début pour repositionner les jeunes dans les agendas politiques et stratégiques des pays du PO

Pour participer à cet atelier vous pouvez envoyer votre candidature au : https://forms.gle/s7HffvfdCkRVKyC76 jusqu’au 30 Août 2021. L’atelier aura lieu du 13 au 15 Septembre 2021 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Télécharger les TDRs