Bignona : Le programme PF/SSRAJ lancé pour réduire la mortalité

Pour lutter contre la mortalité infanto-juvénile et maternelle et garantir une meilleure santé de la reproduction, le programme de Planification familial/Santé Sexuelle et Reproductives des adolescents et des Jeunes vient d’être lancé à Bignona, l’objectif d’atteindre les attentes en termes de planification familiale.

Après le département de Ziguinchor et avant Oussouye, le programme de planification familiale/ santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes vient d’être lancé à Bignona

Le Dr Fanding badji, conseiller en planification représentant la plateforme TCI (The Challenge Initiative) a indiqué que malgré les efforts conjugués des autorités et des partenaires, le pari n’est pas encore gagné en matière de planification familiale même s’il faut noter des progrès timides. C’est ce qui justifie l’arrivée de ce programme participatif et inclusif

Sur un objectif de 49% dans le district sanitaire de Bignona, seulement 15% ont été atteint d’où la pertinence du programme selon le Dr Berthe Gueye mcd adjoint. Mais pour mieux comprendre la pertinence du projet à Bignona, le docteur Gueye interroge les chiffres, des statistiques alarmantes en matière de mortalité infantile et maternelle et cela est la conséquence des grossesses non désirées, trop rapprochées ou trop précoces.

La santé étant une compétence transférée aux collectivités territorial, l’implication de celles-ci est plus que attendu. C’est pour cette raison que Joachim Coly, 1er adjoint au Maire de Bignona a assuré de l’engagement de sa collectivité territorioale.

Si tout se passe comme prévu et avec l’implication de tous, il y’a de forte chance que les objectifs sont au bout des deux années que va durer le projet.

L.BADIANE 

Publié le 19-01-2019 dans xibaaru