Bouaké, dans la ferveur de la fête des mères, les femmes sensibilisées sur les bienfaits du planning familial

Des jeunes réunis autour de madame Koné Masseni (ph KOACI). L’esplanade de la gare SITARAIL de Bouaké, a servi de cadre pour la célébration et la sensibilisation de la femme sur le planning familial, action menée conjointement ce dimanche 30 mai 2021 par la mairie de Bouaké et The Challenge Initiative (TCI). Dénommée « journée de sensibilisation sur le planning familial dans la commune de Bouaké », cette journée festive visait à inculquer les bienfaits du planning familial aux femmes à travers une conférence. 

Plusieurs moyens de contraception dont la méthode naturelle ou traditionnelle à savoir l’abstinence, la méthode du calendrier, de température, du coït interrompu et autres, et la méthode de contraception moderne comme l’usage des pilules, des préservatifs, des implants, de la vasectomie et des stérilets, ont été présentés aux femmes venues à cette journée. Ces méthodes, selon des intervenants, contribuent à l’espacement des naissances dans les couples, afin de lutter contre le taux la mortalité infantile et de la mère. Elles visent également à protéger la santé de la femme, favoriser son autonomie, et l’harmonie conjugale.

« Le planning familial est très important pour les pays en voie de développement afin d’éviter les grossesses précoces et des avortements à risque (…) Il faut dire que la ville de Bouaké passe du taux de prévalence contraceptive de 4% en 2016 à 21% en 2020. La planification familiale est tout pour une femme, elle fera que les enfants auront un développement psychomoteur solide pour le bonheur et le bien-être de la famille .» a signifié la conférencière Madame Koné Masseni, coordinatrice régionale du Gbêkê de la santé mère-enfant, ajoutant que cette journée est une très belle opportunité pour la femme, afin qu’elle puisse être informée pour se former sur le bien-être de son corps, de sa famille et de la reproduction.

« C’est une joie pour une femme d’avoir des enfants. Mais quand il y a beaucoup d’enfants, cela empêche la femme de travailler, d’économiser et entreprendre pour son autonomie. C’est pourquoi il faut mettre un temps à faire de enfants. Il faut espacer les naissances pour le bonheur dans nos foyers. Il faut tous adopter le planning familial. Bonne fête des mères à toutes les mamans.» a préconisé la 3ème adjointe au maire dame N’Guessan Jacqueline, qui représentaient à cette occasion le maire Djibo Nicolas.

Venues nombreuses pour écouter cette bonne nouvelle qui leur sera bénéfique pour l’harmonie familiale, professionnelle et sociale, les femmes de diverses communautés, de congrégations religieuses et ethnies, ont savouré dans la ferveur, la paix et la tranquillité, le message véhiculé.

T.K.Emile, Bouaké

Publié le 31-05-2021 dans koaci.com