Burkina: Des journalistes associés à la lutte contre la mortalité maternelle

Les responsables de l’ONG américaine Population Reference Bureau (PRB) ont initié un atelier d’information et de formation au profit d’une quinzaine de journalistes burkinabè. Les séances de travail se tiennent du 14 au 16 janvier 2019 à Ouagadougou. La rencontre d’échanges et de partage avec les Hommes de médias vise principalement à faire baisser les taux élevés de mortalité maternelle au Burkina Faso.

Le Burkina Faso a fait d’énormes progrès dans l’amélioration de l’accès aux services de santé de la reproduction ces dernières années, surtout en ce qui concerne la planification familiale qui sera d’ailleurs gratuite dans quelques mois. Mais, les efforts du gouvernement, des Organisations de la société civile et de leurs partenaires doivent être accentués entre autres en matière de contraception et de lutte contre les avortements à risques.

Nombre d’acteurs soutiennent que l’utilisation des méthodes contraceptives permettra de diminuer considérablement le fort taux de mortalité maternelle notamment par le fait que moins de femmes rechercheront à avorter. En fait, selon les chiffres fournis par les responsables de l’ONG américaine Population Reference Bureau (PRB), la mortalité maternelle reste relativement élevée au Burkina avec 330 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes.

« Les efforts déjà en cours doivent être accentués pour élargir l’accès des populations aux services de santé, y compris les services de planification familiale, promouvoir plus fortement la santé reproductive des adolescents et des jeunes, parvenir à un environnement législatif et politique plus habilitant », a indiqué Sié Offi Somé, Consultant de l’ONG PRB.

La planification familiale et les autres domaines cités plus haut, a-t-il ajouté, sont autant de leviers importants sur lesquels tous les acteurs de la santé de la reproduction devraient s’appuyer pour faire reculer de façon notable la mortalité maternelle au cours des prochaines années.

C’est dans cette optique que l’ONG PRB a initié un atelier au profit des journalistes burkinabè du 14 au 16 janvier 2019. Le thème de cette session de formation qui sera marquée par une sortie terrain est « Contribuer à faire baisser les taux élevés de mortalité maternelle grâce à une large diffusion des informations relatives à un accès élargi des populations aux services de santé ».

Noufou KINDO

Publié le 14-01-2019 dans Burkina 24