Burkina : l’Etat augmente la subvention à l’achat de produits contraceptifs

L’Etat burkinabè a augmenté la subvention pour l’achat des produits contraceptifs de 330%, passant de 150 millions de FCFA en 2016 à 500 millions en 2017, a annoncé dimanche le ministère en charge de la Santé.

Les prix des différentes méthodes contraceptives restent inchangés et le retrait est gratuit, précise le ministère de la Santé dans un communiqué qui souligne que la planification familiale est un facteur d’épanouissement de la femme et du bien-être familial.

Cette mise au point des autorités sanitaires intervient après de « fausses rumeurs » qui laissent croire que le retrait des implants est désormais payant au Burkina Faso.
« Le ministère de la santé tient à rassurer tous les usagers des services de planification familiale qu’il n’en est rien », conclu le texte.

Intellivoire.net