Conakry : le ministère de la Jeunesse fait des dons de forages et d’espace-jeunes aux populations de l’Axe

Le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, en partenariat avec l’UNFPA, a obtenu un projet en faveur des jeunes de l’axe Hamdallaye, Bambéto et Cosa, dans la commune de Ratoma. Après la remise de matériels et équipements destinés à 18 Groupements d’Intérêt Economique (GIE), le ministre Mouctar Diallo a procédé à la remise de trois stations d’adduction d’eau aux populations des quartiers Hamdallaye mosquée, Koloma II et Nassroullaye, et un espace jeune à Hamdallaye.

Pour la remise de ces infrastructures, Mouctar Diallo était accompagné de l’ambassadeur, Chef de la délégation de l’Union Européenne en Guinée, du chargé des affaires à l’ambassade de la Belgique en Guinée et du représentant-résident du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Dans son discours de circonstance, Ouédraogo Kouadogo de l’UNFPA a dit que son institution est dans un rôle d’accompagnement du gouvernement. Selon lui, « en 2017, pendant que le Chef de l’Etat guinéen était président de l’Union Africaine, il a été adopté par les Chefs d’Etats africains ce que nous appelons la feuille de route pour l’opérationnalisation du dividende démographique. Et cette feuille de route comprend 4 piliers d’intervention dont l’éducation et l’emploi des jeunes et le bien-être, les questions d’autonomisation des femmes et des jeunes hommes et de gouvernance locale. Cela fait qu’accompagner le gouvernement devrait pouvoir nous permettre de faire la promotion de la jeunesse et, c’est en cela qu’il faut leur donner de l’espace comme ce que nous venons de voir. C’est pourquoi, nous sommes dans le processus de rendre réel sur le terrain les engagements pris au plus haut niveau par les Chefs d’Etat Africains, y compris la Guinée, pour que ça bénéficie d’abord aux jeunes, parce que c’est la population majoritaire », a-t-il dit.

De son côté, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, a dit sa satisfaction quant à l’aboutissement de ce projet. « Ce projet vise à autonomiser les jeunes, à permettre aux jeunes de bénéficier de ce qu’on appelle la capture dividende démographique dans ses différents piliers, notamment la santé et le bien-être, l’éducation et la formation, l’autonomisation des jeunes hommes et jeunes femmes et la participation à l’amélioration de la gouvernance locale. Donc, ça veut dire que c’est tous les compartiments de la vie des populations à la base qui sont concernées. Pour ma part, c’est un projet pertinent, nous sommes heureux. Le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes va continuer cette belle œuvre en faveur des jeunes et de la population de Ratoma d’abord, qui constitue la phase pilote, notamment l’axe Hamdallaye, Bambéto et Cosa. Vous avez vu, on a construit trois stations d’eau pour des populations qui sont dans un besoin criard d’eau. Ce sont des projets concrets. Vous avez vu l’espace des jeunes, qui vise à mobiliser les jeunes au sein d’un cadre sain, propice justement à leur épanouissement, qui leur permet d’avoir des revenus, donc de vivre dignement. Mais, qui leur permet de renforcer les capacités et de leur permettre de participer à la vie de la nation », a expliqué Mouctar Diallo.

Pour joindre l’utile à l’agréable, l’UNFPA a fait don d’un véhicule au département en vue de lui permettre de mener à bien ses missions sur le terrain.

Ibrahima Sory Diallo

Publié le 17-01-2019 dans Guineematin