ACTUALITÉS

Articles

De nouveaux points focaux jeunes et société civile PO/FP2030 pour « changer les choses »

Sans titre (1)

L’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou (UCPO) accueille de nouveaux Points focaux jeunes et société civile PO/FP2030. La cérémonie d’introduction a eu lieu hier mercredi 14 décembre 2022 au cours de la troisième journée de la Réunion Annuelle du Partenariat de Ouagadougou (RAPO) qui se poursuit à Niamey.

Ils sont au total neuf jeunes Point focaux venant du Togo, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Mali, de la Guinée, de la Mauritanie, du Sénégal, du Burkina-Faso et du Niger. Du côté de la société civile, tous les pays du Partenariat de Ouagadougou ont déjà leurs Points focaux sauf le Togo et la Guinée où le processus suit son cours. Le processus, selon Thiaba Sembène, Coordinatrice de la Société Civile de l’UCPO, a démarré à travers un appel à candidatures qui a été lancé en collaboration avec FP2030 au mois d’octobre 2022 dans les 9 pays du Partenariat de Ouagadougou.

« Nous avons reçu 388 candidatures jeunes et société civile dont 139 provenant de la société civile. Les termes de référence de l’appel était corédigé avec FP2030, une présélection faite dans les différents pays et des entretiens menés toujours en collaboration avec FP2030 pour identifier un point focal jeune et un point focal société civile », a-t-elle informé.

Missions des points focaux

Les points focaux ont, entre autres, pour mandat de faciliter un flux d’informations transparent entre le groupe du personnel du hub régional du FP2030, les groupes de points focaux, et les communautés des jeunes et de la société civile. Aussi, doivent-ils partager les progrès et les défis relatifs aux engagements du pays au sein de leurs organisations respectives et du réseau plus large de la jeunesse et de la société civile ; aider les points focaux gouvernementaux à identifier les besoins en matière d’assistance technique ou de ressources financières, notamment en ce qui concerne les groupes vulnérables comme les adolescents et les jeunes, points focaux PO/FP2030. Ils sont élus pour une durée de deux ans qui peut être prolongée d’un an au maximum et non renouvelable.

En termes de critères de sélection, renseigne Thiaba Sembène, quelques points sont très importants pour le Partenariat de Ouagadougou et pour le hub régional FP2030 à savoir la capacité de mobiliser la société civile dans son pays et les jeunes.

« Ils doivent avoir cette capacité et de l’influence pour faire changer les choses ; assurer le suivi des engagements pris mais également être reconnus au plan local par la société civile qu’ils représentent ou par les jeunes qu’ils sont censés représenter », a-t-elle conclu.

Partager cet article

Partager sur twitter
Partager
Partager sur facebook
Partager

NEWSLETTER

Soyez informé des dernières actualités.

Inscrivez-vous !

Recevez toutes les actualités du PO directement dans votre boîte e-mail.