Des femmes du Worodougou bénéficient de consultations et de soins gratuits

Un peu plus de 900 femmes de la région du Worodougou (Centre-ouest) ont bénéficié de consultations et de soins gratuits opérés dans le cadre du Projet d’Intensification de la Santé de la Reproduction piloté par la Direction Régionale de la Santé et de l’Hygiène Publique qui a organisé différentes activités à Kani, Diarabana et Séguéla.

Du 5 au 8 juillet 2020, ce sont plus exactement 332 femmes, au nombre desquelles 17 déclarées positives, qui ont ainsi pu être dépistées du cancer du col de l’utérus. Quant à 202 autres, elles ont, de façon volontaire, opté pour la contraception et 309 individus ont fait le test de dépistage du VIH Sida.

« Ces activités prouvent que les femmes, qu’elles soient en zone rurale ou urbaine, songent à leur santé et bénéficient de consultations et de soins appropriés », s’est exprimé le Directeur Régional de la Santé, Dr Brou Gbotto Raymond, qui entend positionner le Worodougou comme un acteur majeur de la santé de la reproduction.

Cette activité rentre dans le cadre de la campagne intégrée dénommée ‘’Worodougou 2020 pour la lutte contre le corona virus’’ appuyée par l’UNFPA et qui prévoit, pour la fin du mois de juillet, une initiative similaire avec pour cible la jeunesse de la région qui, souligne-t-on, est composée des départements de Séguéla et de Kani.

« Grand merci à la Direction de la Santé qui nous permet de faire ces examens sans rien dépenser », a, pour sa part, déclaré dame Konaté Maïmouna, une bénéficiaire visiblement heureuse d’avoir reçu gracieusement ces prestations.

A Séguéla, les activités en lien avec la santé de la reproduction sont en forte hausse avec les constructions de plusieurs maternités dont celles de Tala, Tiéma et Diorolé, fait-on savoir.

kkp/ask
Publié le 14-07-2020 dans Abidjan.net