Des leaders communautaires s’engagent à lutter contre les violences basées sur le genre

Une trentaine de guides religieux musulmans et chrétiens du département de Ferkessédougou, se sont engagés solennellement à appuyer le gouvernement dans la lutte contre les violences basées sur le genre, lors d’un atelier sur le thème « La prévention et la prise en charge face aux violences faites aux femmes et aux enfants ».

« (…)Vu les conséquences graves des viols, des MGF (Mutilations Génitales Féminines) et des mariages précoces sur le développement physique et psychologique de nos enfants, convaincus que les enfants constituent l’avenir de la Côte d’Ivoire ,(…) nous prenons l’engagement de mobiliser et de sensibiliser nos communautés pour soutenir les actions du gouvernement et des institutions internationales de lutte contre les mariages précoces, les viols et les mutilations génitales féminines(…) », ont ils décidé.

Les leaders communautaires ont appelé, par ailleurs, leurs pairs à s’engager également dans cette voie, en refusant de célébrer les mariages précoces, de même qu’à abandonner toute pratique cautionnant ces actes ou protégeant les auteurs de mariages précoces ou de toutes autres violences basées sur le genre.

Témoins de cet engagement, les autorités préfectorales et le conseil municipal de Ferkessédougou ont exprimé leur engagement à apporter leur appui aux actions de la plateforme locale de lutte contre les violences basées sur le genre.

Des chefs coutumiers, de quartiers, d’associations de jeunes et de femmes ainsi que des chefs de communautés étrangères et nationales ont également pris part à cet atelier.

AIP

Publié le 22-03-2019 dans news Abidjan