Des séances d’échanges et des projections de films pour une meilleure sensibilisation des jeunes de Gouandé sur la santé sexuelle et reproductive

Oumar Tao

Plusieurs centaines d’adolescents et jeunes de Gouandé ont été conscientisés sur le harcèlement sexuel, les grossesses en milieu scolaire et lieu d’apprentissage et bien d’autres thématiques relatives à la santé sexuelle et reproductive. Ces  séances de sensibilisation sont faites au moyen de projections de films éducatifs  sur l’esplanade de la maison des jeunes de Gouandé. 

Organisée par  Plan international Bénin et l’Ong Bupdos dans le cadre de la semaine de santé, cette intiative vise à sensibiliser les jeunes sur certaines thématiques relative à la grossesse à l’adolescence ,  aux grossesses sur les bancs et en lieu d’apprentissage,  au  harcèlement sexuel ,  le mariage précoce et forcé des jeunes et  la consommation des drogues par des adolescents et jeunes. 

Ces thématiques ont té développées  par la juriste Zariath Daba et le psychologue Alexis Ganlalo du Cipec Natitingou, avec l’appui des animateurs et animatrices de l’Ong Bupdos, pour une sexualité responsable des adolescents et jeunes de Gouandé.

Pour permettre une meilleure internalisation des messages, ces différentes communications ont été renforcées par des projections de téléfilms, « Les notes sexuellement transmissibles », « Anikè », « Sida sans visage », « L’amour n’exclut pas la capote », « Si j’avais su » et « Mieux vaut le savoir », suivi des causeries débats.

En plus des sensibilisations, la cible bénéficie également des accompagnements psychologique et juridique et des dépistages gratuits du VIH/Sida et de l’hépatite.

Notons que les activités se déroulent dans le strict respect des mesures barrières contre la COVID-19.

Publié le 19-11-2020 dans ABP