Deuxième journée de la caravane des bailleurs au Burkina Faso : Visites de terrain et rencontres avec les PTFs et la Société Civile

La matinée du vendredi 26 mai a été consacrée aux visites de terrain. Comme à Niamey, les caravaniers se sont divisés en trois groupes pour permettre une diversité des expériences. Le premier groupe est d’abord allé au Ministère des Finances rencontrer la Secrétaire d’Etat Pauline Zouré et ses collaborateurs. Au nom du Ministre empêchée, Mme Zouré a réaffirmé l’engagement du gouvernement Burkinabè à maintenir le financement de la planification familiale au niveau actuel et peut-être même de l’augmenter. Notons que la ligne budgétaire consacrée à l’achat des produits contraceptifs est de 500 millions de francs CFA. Mme Perri Sutton de la Fondation Gates, au nom des bailleurs, a encouragé le gouvernement Burkinabè pour ses efforts et pris l’engagement au nom de ses pairs de continuer à supporter les actions pour le repositionnement de la PF dans le pays.

Ensuite les trois groupes ont visité respectivement, les CSPS de Sandogo, du Secteur 16 et Dassasgho. Les bailleurs du PO ont pu constater sur les différents sites ce qui est fait en matière d’offre et de création de la demande. Ils ont échangé avec les prestataires, les agents de santé et les bénéficiaires/utilisatrices de services. Ces échanges ont souvent été francs, honnêtes et informatifs.

Rencontre des bailleurs avec, SEM Salifou Diallo, Président de l’Assemblée Nationale

Enfin, les groupes 2 et 3 sont allés rendre visite au Président de l’Assemblée Nationale accompagnée par Mme Anne Thieba, Epouse du Premier Ministre et Ambassadrice de la planification familiale. SEM Salifou Diallo, Président de l’Assemblée Nationale, a rappelé que la question du dividende démographique est au cœur de la politique de développement du Burkina Faso. Pour lui, l’enfant est certes un don de Dieu mais il ne faudrait pas qu’il devienne l’enfer de Dieu. Au tour de Mme Thieba de rappeler les enjeux de la PF et de plaider pour la gratuité de la PF au Burkina Faso. Les caravaniers ont également eu une séance de travail avec un groupe de députés engagés pour la PF. Ces députés ont promis de faire de leur mieux pour créer un environnement législatif habilitant et plaider pour la gratuité de la PF dans leur pays.

L’après-midi a été réservé aux rencontres avec les partenaires techniques et financiers (PTF) puis avec la société civile. C’est au bureau local de la Banque Mondiale que les bailleurs ont rencontré les PTFs. Mme Bijou Muhura Directrice du Bureau Santé de USAID Burkina Faso et Mme Edwige Adekambi Domingo, Représentante Résidente de UNFPA ont fait un bref aperçu du processus de développement de PANB du Burkina Faso. Les PTFs ont ensuite fait des interventions et la séance s’est terminé avec une séance de questions-réponses.

Rencontre avec la société civile pour le repositionnement de la PF

La journée s’est terminée avec une rencontre avec la société civile. Cette rencontre a eu lieu en présence de Mme Thiéba, Ambassadrice de la PF. La coalition des organisations de la société civile (OSC) pour le repositionnement de la PF au Burkina Faso a fait une présentation de ses actions pour faire ressortir sa plus-value dans le processus. Une séance de questions-réponses a clôturé la rencontre.

Staff Writer