Enquête sur la Contraception Familiale : Dakar affiche un taux de prévalence de 33%

naissances

Grâce au programme Informed Push Model (IPM), le taux de prévalence de la Planification Familiale dans la région de Dakar est de 33%.

Le taux de prévalence de la Planification Familiale (PF) dans la région de Dakar est de 33%. L’annonce a été faite, hier, par le médecin chef de la Région Médicale de Dakar. Le Docteur Oumar SARR s’exprimait, en marge de la cérémonie de remise de prix du personnel des régions médicales et des districts, primés dans la distribution des contraceptifs dans le cadre du programme Informed Push Model (IPM).

Selon le Dr SARR, l’enquête qui a été faite en fin 2014 sur les produits de la PF a montré une prévalence de 33 % pour la région de Dakar.  »Nous avons fait un grand bond en avant en gagnant 5 points par année. Et cela grâce à la disponibilité des produits PF », a-t-il soutenu. L’Informed Push Model est un nouveau système de distribution des produits de la planification familiale par un opérateur privé qui rationalise les procédures de commande.

Après évaluation de chaque structure par des critères qui ont été définis, les dix districts que compte la région et les 160 postes de santé de la région médicale ont été primés parce qu’ils ont eu à atteindre les résultats escomptés.  »Les résultats évalués sont en termes de gestion. Ils ( les agents) ont pu faire en sorte que les produits de la planification familiale soient disponibles à plus de 98 % au niveau des structures de santé. Et, les recouvrements ont été faits à 100 % », a indiqué le médecin chef de la Région Médicale de Dakar.

Cependant, ces critères évalués ont montré que les structures de santé de la région de Dakar ont pu rendre disponible les produits et offrir des services de qualité aux populations.

 »Après deux ans d’exécution du programme IPM, le problème de rupture de stock est résolu. Dans l’élaboration du plan national de PF, un des déterminants essentiels, c’était le problème de rupture et nous avons pu régler cela grâce à un dépôt vente et des partenariats pour le public et le privé. Ce mécanisme de pérennisation est en cours dans toutes les régions du Sénégal’‘, a relevé Dr SARR.

Ce projet qui doit être à terme cette année sera pérennisé. « C’est la pharmacie nationale qui a la mission essentielle de s’approvisionner en médicament mais aussi d’assurer la supervision. Elle est en train de travailler dans le cadre de la stratégie dite « Rapprochez-vous » et cela va permettre de pérenniser le projet », a-t-il dit. Les agents de santé ont reçu plusieurs lots de matériels médicaux, des vidéos projecteurs, des fiches de stockes, imprimantes etc.

Viviane DIATTA

SEN360