Financement Basé sur la Performance : Le vice président de la Banque Mondiale pour l’Afrique en visite à l’Hôpital Général de Bingerville

Présent en terre ivoirienne dans le cadre d’une visite officielle, le vice président de la Banque mondiale pour l’Afrique, Hafez GHANEM a visité ce lundi 17 septembre 2018 l’Hôpital général de Bingerville inscrit au programme de Financement Basé sur la Performance (FBP) conclu entre la Banque mondiale et l’Etat de Côte d’Ivoire.

La Directrice de l’Hôpital général de Bingerville, Nathalie Tan a relevé les acquis de son établissement suite à la mise en œuvre du Financement Basé sur la Performance. Le FBP a permis la mise à disponibilité de ressources pour répondre aux exigences de qualité des soins. Toute chose qui a permis entre autres, l’amélioration de l’hygiène et des conditions de travail du personnel – Amélioration du plateau technique. Selon Nathalie Tan, le personnel de plus en plus motivé est résolument engagé dans la recherche d’une amélioration continue des indicateurs de santé soumis à évaluation de trimestre en trimestre. D’un score qualité de 47,06% au démarrage du FBP au troisième trimestre 2016, l’Hôpital général de Bingerville a enregistré un score qualité de 92,20% lors de la dernière évaluation comptant pour le 2ème trimestre 2018, a fait savoir la Directrice de l’établissement sanitaire. Au total, le FBP a permis à l’hôpital général de Bingerville de s’inscrire dans une démarche qualité au quotidien.

Après une visite des différents services de l’hôpital général de Bingerville, le vice président de la Banque mondiale pour l’Afrique Hafez GHANEM a dit sa satisfaction des résultats obtenus dans le cadre de la mise en œuvre du programme de Financement Basé sur la Performance. ‘‘Cet appui de la Banque mondiale a fait beaucoup de progrès cette année. Nous Banque mondiale sommes très fiers de notre coopération avec la Côte d’Ivoire. Cette visite de ce jour souligne l’importance que la Banque mondiale et le Gouvernement ivoirien donne au développement humain et à la santé’’, s’est exprimé le vice président de la Banque mondiale pour l’Afrique. Hafez GHANEM a dit la volonté de son institution d’étendre le programme du Financement Basé sur la Performance à l’ensemble des centres de santé sur tout le territoire national ivoirien.

Le Dr ABLE Ekissi, Directeur de Cabinet Adjoint représentant le Docteur AKA Aouélé Eugène, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a dit la gratitude de la Côte d’Ivoire à la Banque mondiale pour son appui constant au développement du pays de façon générale, mais plus spécifiquement dans le secteur de la santé. KONAN Clovis, Coordinateur de l’Unité de Coordination des Projets Santé de la Banque Mondiale a expliqué succinctement l’approche de contractualisation basée sur la performance qui vise à améliorer l’offre de santé conformément aux objectifs du gouvernement contenus dans le Plan National de Développement (PND).

Sur la base des résultats encourageants dans la phase pilote de l’approche de contractualisation des centres de santé basée sur la performance communément appelé Financement Basé sur la Performance (FBP), le Gouvernement et la Banque Mondiale ont entamé des discussions pour un engagement décennale (2019-2028) de cette institution en faveurs du système de santé ivoirien pour une réduction de moitié de la mortalité maternelle et d’un tiers de la mortalité infantile à l’horizon 2028. Cet engagement sera effectif dans une approche programme multiples phases (MPA) dans le cadre de la plateforme Gouvernement de Côte d’Ivoire-Partenaires du Global Financing Facility, (GFF – Mécanisme mondiale de financement de l’initiative chaque femme chaque enfant). Cette plateforme est le cadre de coordination des acteurs du système de santé pour une optimisation du financement de santé en vue d’adresser les priorités du pays.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’appui global de la Banque mondiale au secteur de la santé en Côte d’Ivoire, qui se matérialise à travers le financement de trois importants programmes de développement en l’occurrence, le Projet de Dividende Démographique (SWEDD), le Projet Multisectoriel de Nutrition et de Développement de l’Enfance (PMNDE) ainsi que le Projet de Renforcement du Système de Santé et de réponse aux urgences Epidémiques (PRSSE) qui sert de cadre d’expérimentation du Financement Basé sur la Performance (FBP).

Pour rappel, l’Hôpital Général de Bingerville implémente depuis 2016, le FBP, une stratégie novatrice de réforme du financement du secteur santé, qui a fait ses preuves dans plusieurs pays à revenus faibles ou intermédiaires. Il s’agit d’une forme de financement ou d’incitation du secteur de la santé où les prestataires de santé sont, au moins partiellement, financés sur la base de leurs performances pour atteindre des objectifs ou entreprendre des actions spécifiques au bénéfice de leurs établissements sanitaires. Avec l’Hôpital Général de Bingerville, ce sont 402 centres de santé (Etablissements Sanitaires de Premier Contact ruraux et urbains, Hôpitaux Généraux et Centres Hospitaliers Régionaux) qui sont soumis à achat dans le cadre du FBP en Côte d’Ivoire.

Elisée B.

Publié le 18-09-2018 dans news.Abidjan