Informations sur la 3eme Réunion Annuelle du Partenariat de Ouagadougou

Cliquer pour le site d’information

Chers participants,
Au nom du Partenariat de Ouagadougou, je voudrais vous remercier très sincèrement d’avoir accepté de participer à cette 3ème réunion annuelle du Partenariat prévue les 18 et 19 décembre 2014 à Paris.

Comme à Dakar en 2011 et à Addis Abeba en 2013, la réunion de Paris regroupera les représentants des gouvernements, de la société civile, du secteur privé et des partenaires techniques et financiers pour apprécier les progrès enregistrés depuis le lancement de cette initiative en février 2011 à Ouagadougou. En effet, ce moment privilégié sera une opportunité pour partager nos contributions respectives à l’atteinte de notre objectif commun : celui d’avoir 1 million de femmes additionnelles sous contraception moderne en 2015 et ceci sans contrainte aucune et dans le respect des droits et des valeurs des populations que nous servons.

Vous conviendrez avec moi que la réunion de cette année revêt une grande importance pour essentiellement deux raisons : primo, pour la première fois nous tenons notre rencontre annuelle dans un des pays bailleurs du Partenariat et pas le moindre puisqu’il s’agit de la France qui contribue au Partenariat par le biais de deux grandes institutions à savoir : le Ministère des Affaires Etrangères et l’Agence Française de Développement. Ceci nous donne une occasion formidable de faire un plaidoyer auprès des bailleurs européens potentiels afin qu’ils se joignent à nos efforts. Secundo, nous tenons cette rencontre à exactement un an de 2015 ! Année que nous nous sommes fixée comme échéance pour rendre compte sur nos engagements respectifs.

Du fait du profil et de la qualité des participants, je reste confiante que la réunion de Paris marquera un tournant décisif dans la marche du Partenariat de Ouagadougou ; que notre rencontre sera fructueuse et que nous aboutirons sur des résolutions aptes à accélérer le rythme de nos interventions, sans en réduire la qualité pour qu’ensemble, nous tenions le pari fixé en 2011.

Fatimata SY
Directrice de l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou

Cliquer pour le site d’information