ACTUALITÉS

Articles

La Coalition des Acteurs pour le Repositionnement de la PF pleinement impliquée dans toutes les activités

Sans titre (10)

La Coalition des Acteurs pour le Repositionnement de la PF au Niger mène des actions de plaidoyer pour, entre autres, inciter le gouvernement à respecter les engagements qu’il a lui-même pris dans le cadre du FP2030, notamment le rehaussement de l’enveloppe destinée à l’achat de produits contraceptifs et consommables médicaux de 250.000.000 FCFA à 500.000.000 FCFA par an. Un engagement pris par le Niger dans le cadre du FP2030.

L’implication des organisations de la société civile (OSC/PF) dans la promotion de la planification familiale ne fait l’ombre d’aucun doute au Niger. Le président de la Coalition des acteurs pour le repositionnement de la planification familiale au Niger (CAR/PF Niger), M. Yaou Moussa, qui a fait cette révélation, précise que ces organisations sont impliquées dans tous les domaines : la création de la demande, l’offre et l’accès, la coordination et le suivi- évaluation des actions mises en œuvre.

Selon lui, « la CAR/PF et ses membres sont également impliqués dans l’élaboration des politiques et programmes en matière de santé sexuelle et reproductive ». Ce qui leur permet de participer activement à l’élaboration des engagements FP2030 du Niger, du plan d’action national budgétisé (PANB PF 2021 – 2025), et des engagements régionaux DSSR du Forum Génération Egalité.

Pour participer davantage aux actions de promotion de la planification familiale, la CAR/PF est membre du comité technique national du suivi du Plan PF, des différents groupes techniques de travail (GTT) du ministère de la santé publique, de la population et des affaires sociales. La société civile assure également, selon lui, la mise en œuvre du Motion Tracker, qui est l’outil principal du suivi de la mise en œuvre des engagements FP2030.

Convaincu que les ressources financières sont d’une importance capitale dans la mise en œuvre des activités en matière de planification familiale, M. Yaou Moussa affirme que la coalition fait aussi un plaidoyer pour augmenter les ressources financières locales allouées à la PF.

La CAR/PF entretient une bonne collaboration avec l’UCPO

« La CAR/PF et ses membres spécialistes en matière de plaidoyer et de mobilisation des ressources, comme le réseau des champions en plaidoyer pour le financement adéquat de la santé (RCPFAS), mènent ainsi des actions de plaidoyer pour encourager le gouvernement à respecter les engagements qu’il a lui-même pris dans le cadre du FP2030, notamment le rehaussement de l’enveloppe allouée à la PF de 250 000 000 FCFA à 500 000 000 FCFA par an », ajoute le président de la coalition. En ce qui concerne l’enveloppe actuelle, il précise que « c’est 230.000.000 FCFA qui sont effectivement inscrite dans la ligne budgétaire au titre de l’année 2022 ». Cependant, les actions de mobilisation des ressources de la CAR/PF ne s’arrêtent pas là.

« Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de mobilisation des ressources domestiques, la CAR/PF et le RCPFAS, avec l’appui des partenaires techniques et financiers (PTF), mènent des actions de plaidoyer auprès des collectivités territoriales et du secteur privé en vue du financement local de la PF », affirme le président Moussa qui précise que les OSC/PF font également le plaidoyer auprès des PTF et des partenaires bi et multilatéraux pour l’accroissement des ressources externes en faveur de la planification familiale.

M. Yaou Moussa affirme que la CAR/PF entretient une bonne collaboration avec l’UCPO. Il précise que dans sa nouvelle stratégie OSC, l’UCPO a une relation de collaboration basée sur le principe de redevabilité avec toutes les OSC œuvrant dans le domaine de la SR/PF et aussi dans les thématiques connexes telles que l’éducation, l’autonomisation, le changement climatique, etc. Dans cet esprit, sa structure a activement contribué à l’élaboration du plan d’action de cette stratégie OSC de l’UCPO et elle est responsable de la mise en œuvre d’une activité intitulée : organiser les experts intervenant dans les thématiques connexes afin d’élaborer des argumentaires pour enrichir le narratif  autour de la PF de ce plan.

La CAR/PF joue donc un rôle important aux côtés des autres coalitions dans la promotion de la planification familiale.  M. Yaou Moussa rappelle d’ailleurs comment et quand ces coalitions ont vu le jour. « Suite à la création du Partenariat de Ouagadougou et conformément aux orientations issues des conférences de Ouagadougou (février 2011) et de Saly-Sénégal (septembre 2011), une Coalition régionale des organisations de la société civile pour le repositionnement de la planification familiale en Afrique de l’Ouest Francophone (CROSC-PF) a été créée le 28 septembre 2011 à Saly Mbour au Sénégal dans le cadre de l’Initiative « Civil Society For Family Planning » ou CS4FP développée par IntraHealth International ».

L’objectif est de renforcer les capacités des organisations de la société civile pour le repositionnement de la planification familiale (PF) en Afrique de l’Ouest francophone. A la suite, des coalitions nationales ont vu le jour dans chacun des neuf pays du Partenariat de Ouagadougou.

La coalition des acteurs pour le repositionnement de la planification familiale au Niger (CAR/PF) a été créée en 2015.  Elle regroupe, aujourd’hui, une cinquantaine de membres (ONG et associations nationales).

Partager cet article

Partager sur twitter
Partager
Partager sur facebook
Partager

NEWSLETTER

Soyez informé des dernières actualités.

Inscrivez-vous !

Recevez toutes les actualités du PO directement dans votre boîte e-mail.