La direction technique engage l’approche proximité

Un camp de prise en charge des pathologies liées à la santé de la mère et de l’enfant est en cours dans la région de Sédhiou. Ce camp de consultations foraines fait suite au lancement de la semaine régionale de la santé de la mère et de l’enfant effectuée jeudi dernier 20 septembre. Une unité mobile intégrée est offerte par l’USAID/NEEMA à la région médicale de Sédhiou pour assurer la proximité des soins aux contrées les plus lointaines et à moindre coûts.

Sitôt après le lancement de la première Semaine régionale de la santé de la mère et de l’enfant, sous l’autorité d’Alioune Badara Mbemgue, l’adjoint au gouverneur de Sédhiou en charge des Affaires administratives, les techniciens de la santé se sont très vite attelés à l’animation d’un camp de chirurgie sur les fistules obstétricales et la pédiatrie infantile. Déballant le paquet de prestation de services destinées aux populations, Dr Omar Sarr, le directeur de la santé de la mère et de l’enfant, cite «le camp de réparation des fistules obstétricales, la chirurgie infantile, l’offre de services de planification familiale, l’offre de dépistage des lésions précancéreuses notamment au niveau du sein et du col de l’utérus. Ce sont en fait des pathologies très courantes dans la région de Sédhiou; et ce camp permet de réaliser une prise en charge foraine pour infléchir la prévalence», note-t-il.

Se réjouissant de l’unité mobile intégrée offerte par l’USAID/NEEMA à la région médicale de Sédhiou, Dr Omar Sarr est d’avis que cela va renforcer l’offre de services jusque dans les coins les plus reculés de la région. «Cette unité va permettre aux districts sanitaires de Sédhiou, sur la base d’une planification concertée, de déplacer les services vers les populations les plus reculées et les plus démunies. Et cela va assurément renforcer l’offre de services au niveau de la région de Sédhiou».

A l’occasion du lancement de cette Semaine régionale de la santé de la mère et de l’enfant, Dr Ousmane Dieng du projet d’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant et Dr Abdoul Khadre Sow gynécologue à l’EPS1 (Etablissement public de santé de niveau 1) de Sédhiou ont reçu des prix pour leur engagement sans faille et l’encadrement du personnel médical dans la prise en charge de la santé de la reproduction. La région médicale de Sédhiou, tout comme le reste des structures de santé, ont reçu les honneurs de l’équipe technique et des pouvoirs publics pour les efforts en direction des populations. Des efforts à consolider avec l’accompagnement en cours de l’Etat dans la mise à disposition des constructions et équipements de base en santé publique.

Moussa DRAME

Publié le 24-09-2018 dans sud online