Le Mali rejoint le partenariat FP2030

Le Mali s’est engagé à élargir ses efforts pour l’accès à la planification familiale pour les femmes et les filles sur l’ensemble du pays, et ce pour les cinq prochaines années. En effet,  en déclarant ‘ son engagement FP2030 pour développer la PF’, de part cet acte, le Mali rejoint le partenariat FP2030, un partenariat mondial  à travers une synergie d’action niveau mondial pour faire progresser la planification familiale.

« Avec cet engagement, nous investissons dans les femmes et les filles, dans leur santé et leur sécurité économique, dans leur avenir, et à l’ avenir de notre pays », une déclaration faite par Mme la ministre de la santé et du développement sociale, Mme Diaminatou Sangaré à propos de l’engagement FP2030 pour développement la planification familiale.  En effet, notre pays s’engage sur certains points pour booster l’utilisation de PF et accélérer la capture de son dividende démographique.

Pour se faire le Mali  déclare s’engager  à : Intégrer la SR/PF dans toutes les politiques et cadres stratégiques du domaine population et développement au Mali d’ici 2030 ; revoir à la hausse le TPCm de 17% (  source Track 20. 2020) à 40% à l’ horizon 2030 ; réduire de 20% pour les 15 à 19 ans, et 22% pour les 20-24 ans en 2018 à 13% pour les 15-19 ans ; 15% pour les 20-24 ans en 2025 les besoins non satisfaits en matière de SSR/PF chez les adolescents et les jeunes ; garantir l’accès à tous aux produits contraceptifs y compris en situation de crise d’ici à 2030 ; assurer la continuité des services de SR/PF er de SRAJ en situation d’urgence, financer annuellement au moins 20% des besoins d’achats en produits contraceptifs sur le budget de l’ Etat jusqu’  en 2025. 

Un engagement fort et providentiel  quand on sait qu’actuellement 24% des femmes et adolescents souhaiteraient éviter une grossesse, mais n’y parviennent pas (source communiqué de l’office national de la santé de la reproduction). Toutefois, il indique quelques acquis par rapport à l’engagement FP2020 (2012-2020) à savoir que le taux de prévalence des contraceptifs modernes de 9,9 à 17% et la mortalité maternelle de 368 à 325 pour 100 000 naissances vivantes.  

Et pour célébrer l’engagement FP2030 pour développer la planification familiale, une cérémonie a été organisée à l’honneur le vendredi 19 novembre 2021 à l’ hôtel Radisson Collection avec la présence des responsables du département de la santé et services rattachés, des partenaires techniques et financiers,  des représentants de la société civile sans oublier les jeunes ambassadeurs des PF. Monsieur  Mamoutou Diabaté de la Société Civile tout en rappelant les enjeux de la SR/PF, qui a à ses dires est une priorité de la santé, Monsieur Diabaté a souligné la nécessité d’une mise à disposition de fonds pour le besoin de la cause.

Le Conseiller technique au ministère de santé, M.  Souleymane Traoré, pour sa part, s’est saisi de l’occasion pour réaffirmer la volonté des autorités à révolutionner  en bien la santé maternelle, et de la PF, mais surtout d’investir dans le capital humain pilier essentiel à notre émergence.  Portant la voix de son département, Monsieur Traoré a souligné que le Mali allait tenir ses  engagements tels déclarés. Une volonté appréciée et félicitée par le représentant des PTF, le Chef de coopération du Canada. Qui n’a pas manqué de féliciter le Mali pour ses résultats satisfaisants en dépit d’un difficile contexte. Des progrès significatifs dans le domaine de la santé maternelle  et reproductif que le Mali a acquis avec l’accompagnement de l’UNFPA et l’ONG Marie Stop international des structures dont les efforts ne sont plus à présenter en la matière.

Khadydiatou Sanogo

Publié le 22-11-2021 dans MaliActu