Le PRODESS-III en examen : Quête permanent d’amélioration des indicateurs de santé

La réunion du comité de suivi du Prodess-III s’est tenue, le vendredi 4 mai 2018, au Maeva Palace de Bamako. Il s’agissait d’examiner les résultats des actions menées en 2017. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow.

La rencontre a permis d’engager des réflexions permettant d’approfondir l’analyse de certains questionnements afin de mieux percevoir les enjeux et défis au bénéfice des populations, particulièrement les plus démunies.

Les participants ont échangé sur l’état d’exécution des recommandations des travaux du comité de suivi de 2016, les rapports d’activités et bilans technique et financier 2017 ainsi que  les plans opérationnels 2019 des trois départements concernés : Santé et Hygiène publique, Solidarité et Action humanitaire, Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille.

Pr. Samba Sow a rassuré sur l’engagement du gouvernement, sous le leadership du Président de la République,  Ibrahim Boubacar Kéita, à soutenir les politiques de santé, de développement social et de promotion de la famille. Il a remercié les PTF qui soutiennent le Prodess et la société civile pour les sacrifices consentis en faveur de la mise en œuvre des politiques et programmes sectoriels, contribuant au bien-être social des populations maliennes.

Il s’est dit convaincu qu’au terme de ces travaux, des recommandations pertinentes et consensuelles permettront d’aller à des décisions réalistes et objectives en vue de l’atteinte des objectifs fixés et qui permettront également d’alimenter les réflexions en cours pour l’élaboration du Prodess-IV.

Renforcer  les PPP pour soutenir les réformes

Mme Josiane Yaguibou, représentante résidente de l’UNFPA et coordonnatrice des PTF de la santé, a félicité les autorités pour leur engagement et pour la régularité dans la tenue de cette réunion et des résultats majeurs réalisés et présentés au dernier comité technique. Elle a souligné un certain nombre de problématiques qui constituent un centre d’intérêt pour les PTF. Il s’agit, entre autres, de renforcement de l’approche de planification axée sur les résultats, l’amélioration de la disponibilité et de la répartition des ressources humaines qualifiées.

Mme Yaguibou a invité le gouvernement à l’opérationnalisation de la stratégie nationale de financement de la couverture universelle et a réitéré la disponibilité et l’accompagnement des PTF santé pour l’amélioration de la situation socio-sanitaire des populations.

Yaya Zan Konaré, président de la Fédération nationale des associations de santé communautaire (Fénascom), a salué le gouvernement pour les résultats encourageants. Il s’agit de la poursuite de la médicalisation des Cscom, le renforcement du système de santé avec comme porte d’entrée la vaccination, la nutrition et le planning familial. S’y ajoutent la valorisation de la médecine traditionnelle, les avancées dans le processus de mise en œuvre du Régime d’assurance maladie universelle (Ramu), etc. Il a invité le gouvernement à la prise en compte de certaines préoccupations nécessaires à l’amélioration des indicateurs. Il s’agit de l’effectivité des supervisions techniques et intégrées, du renforcement des synergies d’actions entre les différents acteurs, etc.

Ousmane Daou

Publié le 07-05-2018 dans Maliactu