ACTUALITÉS

Articles

L’édition 2022 de la campagne « Stronger Together » lancée

FcKmTdAWQAkEhJd

La Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé a procédé au lancement ce jeudi 08 septembre 2022 à Hilla-Condji dans la commune de Grand-Popo, département du Mono, au lancement de l’édition 2022 de la campagne « Stronger Together ». Plusieurs actions seront réalisées au cours de la nouvelle campagne.

Après 2021, la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance donne le top de l’édition 2022 de la campagne « Stronger Together ». La présente campagne permettra

  • de renforcer les capacités de 676 acteurs autour des principales thématiques;
  • la constitution de pool « d’experts » (relais ou coach ou mentor) communautaires pour divers usages;
  • 3.630.461 personnes dont des cibles du SWEDD seront touchées par le développement d’un paquet complet et innovant d’actions y compris celles de Communication pour le Changement Social de Comportement (CCSC) afin d’engendrer plus d’effets chez les populations en situation de vulnérabilité, celles des zones transfrontalières notamment;
  • 11.317 personnes dont des jeunes seront impactés au niveau communautaire par des actions stratégiques auprès des partenaires, y compris le secteur privé en vue d’accroître les capacités et les opportunités économiques/emplois pour les femmes et les adolescentes;
  • 12 fora de mobilisation des communautés sur les actions phares du SWEDD, etc.

Selon la Ministre Affaires Sociales et de la Microfinance, en dehors de son caractère transfrontalier, l’édition 2022 de la campagne « Stronger Together » crée à la fois une synergie entre les groupes cibles et les acteurs à divers niveaux impliqués dans la mise en œuvre du projet SWEED. Elle sera accentuée sur la collaboration transfrontalière pour réduire les vulnérabilités des adolescentes et des femmes afin de renforcer la communication pour le changement social de comportement pour la valorisation des comportements clés de la transition démographique. Il s’agira aussi d’œuvrer pour le développement de l’éducation des filles à travers l’accès à la formation et à l’emploi, aux opportunités économiques, aux instances de prise de décision, aux services de santé sexuelle et reproductive, et l’hygiène menstruelle, a expliqué Véronique Tognifodé.

Publié le 09-09-2022 dans 24h au Bénin

Partager cet article

Partager sur twitter
Partager
Partager sur facebook
Partager

NEWSLETTER

Soyez informé des dernières actualités.

Inscrivez-vous !

Recevez toutes les actualités du PO directement dans votre boîte e-mail.