Lutte contre les grossesses non désirées en milieu scolaire : Des élèves sensibilisés au Kouritenga

L’Association des Journalistes et Communicateurs de la Région du Centre-Est (AJC/RCES), en partenariat avec l’ONG Plan International Burkina, bureau régional du Centre-est, a organisé une caravane en vue de sensibiliser les élèves des lycées et collèges de la région du Centre-est sur les dangers et les conséquences néfastes sur leur cursus scolaire. Cette caravane débutée le 19 février 2019 s’est achevée le mardi dernier.

« 1 350 cas de grossesses entre l’année scolaire 2015 et 2016 et le premier trimestre de 2018-2019 pour l’ensemble de la région, et parmi ces cas, nous retrouvons malheureusement, des filles de 13, 14 ans.(…) La province du Kouritenga, à elle seule, enregistre 730 cas, soit 54% ». Ce sont là les statistiques révélées par la Directrice du bureau régional de Centre-est de Plan international, Hawa Kafando, au cours de cette caravane de sensibilisation sur la lutte contre les grossesses non désirées en milieu scolaire.

Pour éradiquer le phénomène, une dizaine de lycées et collèges de la province du Kouritenga, a été parcourue par des membres de l’Association des journalistes et communicateurs de la région du Centre-est du 19 au 26 février 2019, pour prêcher le message de sensibilisation sur les grossesses non désirées en milieu scolaire.

Des sensibilisations et des prestations en sketchs, slam et récital sont entre autres activités menées au cours des différentes étapes de la caravane. Au terme de l’activité, ce sont plus de 10 000 élèves et plus d’une centaine de membres du personnel administratif et de parents d’élèves ont été directement touchés. L’apothéose de cette tournée s’est déroulée le 26 février dans la commune de Dialgaye.

Pour la Directrice du bureau régional de plan international, partenaire financier de cette caravane, le message est passé parce qu’il était adressé directement à la cible que sont les élèves.

« Nous avons eu la chance de les rencontrer à chaque étape. Ils sont sortis très nombreux ce soir à Dialgaye », a ajouté Hawa Kafando. Le Président de l’AJC/RCES, Adama Sorgho, s’est dit satisfait du travail accompli. Car, dit-il, sur un objectif de 12 établissements au départ, 10 ont été touchés par la sensibilisation.

A la suite de cette caravane, il est prévu un suivi-évaluation du projet afin de se rassurer si la sensibilisation a contribué à réduire les cas de grossesse non désirées en milieu scolaire dans la région.

Moumini GOUBA

Publié le 04-06-2019 dans Burkina24