Maîtriser les naissances, un enjeu pour l’économie sénégalaise

Le sujet de la contraception s’est imposé au Sénégal, et Awa Marie Coll Seck, la ministre de la santé du pays, en a fait sa priorité. Elle compte étendre à l’ensemble du pays une expérience lancée entre 2010 et 2015 à Pikine et dans sept autres villes. Le but : développer la prise de contraceptifs et les consultations au planning familial. Fondée sur une campagne de communication inédite, elle est pilotée par l’ONG américaine IntraHealth et financée à hauteur de 15 millions de dollars par la Fondation Gates. Une initiative portée sur le terrain par les badienou gokh, les « marraines de quartier ».

Voir le Portfolio