Plan de contingence pour la continuité des services de Santé de la Mère de l’Enfant et de l’Adolescent.

La Direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant avec l’appui de ses partenaires a élaboré un plan de contingence issu des recommandations de la supervision organisée dans différentes régions du pays et basé sur les directives de l’OMS pour assurer la continuité de prise en charge des mères et des enfants sur toute l’étendue du territoire national en cette période de pandémie.

Ce plan constitue une réponse aux perturbations créées par la COVID-19 au sein des structures sanitaires publiques et privées avec une discontinuité des soins curatifs, préventifs et promotionnels essentiels durant tout le cycle de vie ainsi qu’une faible utilisation des Services Santé Reproductive de la Mère, du Nouveau-né, de l’Enfant et de l’Adolescent (SRMNIA) due à une importante psychose des populations à fréquenter les structures de santé. En effet la continuité de soins accessibles et de bonne qualité pour les enfants, les adolescent(e)s et les femmes (avant et pendant la grossesse, à l’accouchement et lors de la période post-natale) est une priorité pour le Ministère de la Santé et de l’Action sociale et est le seul moyen permettant de maintenir la bonne santé de la Mère de l’Enfant et de l’Adolescent dans ce contexte COVID.

Le plan de contingence d’une durée de sept mois, appuyé par les partenaires du Cluster SRMNIA, vise à renforcer la disponibilité continue de services Santé de la Mère et de l’Enfant dans les structures sanitaires, à renforcer le système de protection performant des soignants, des acteurs communautaires et des utilisateurs des services permettant d’assurer la disponibilité et l’utilisation continues des services SRMNIA par les cibles à travers une bonne communication dans ce contexte de la COVID-19.

Publié le 28-05-2020 dans Dakaractu