Planification familiale à Dakar : la parole est aux militants (Aïda Diouf )

Aïda Diouf 48 ans, 10 enfants, présidente des marraines de quartier de Pikine.

Aida-Diouf1Je me suis mariée à seize ans et, au début, j’ai eu des grossesses très rapprochées. Entre le cinquième et le sixième enfant, j’ai attendu sept ans. Mais mon mari n’a accepté qu’on arrête d’avoir des enfants qu’après le dixième.

Les marraines de quartier travaillent sur le terrain tous les jours pour diffuser la contraception. Ces deux dernières années, tout a changé, le tabou s’est levé. Les très jeunes filles sont un enjeu important car la vie sexuelle commence ici vers quatorze ans.

Dès sept ans, je leur parle de sexualité et de contraception;! Elles doivent savoir et être conscientes.

ELLE