Planification familiale à Dakar : la parole est aux militants (Khadija Toudrame)

Khadija Toudrame, 49 ans, 7 enfants de 9 ans à 30 ans, marraine de quartier à Pikine.

Planning-familial-a-Dakar-la-parole-est-aux-militants
Je travaille sur le planning familial depuis 2011. Si j’avais pu choisir, je n’aurais eu que deux ou trois enfants, d’autant plus que mon mari, qui a trois femmes et dix-neuf enfants, ne me donne pas d’argent. A moi de me débrouiller! Tous les jours, je rencontre des femmes chez elles pour leur parler de contraception.

Je fais aussi des causeries (réunions d’information, ndlr) de quartier. Et, dans ma famille, je vois un changement. Ma sœur, plus jeune, n’a eu que deux enfants, tandis que ma fille de dix-neuf ans milite aussi pour le planning familial auprès de ses amis.

ELLE