Plus de 300 filles vendeuses ambulantes du marché Dantokpa sensibilisées par l’APBF

Pour aider les filles vendeuses ambulantes du marché Dantokpa à mieux prendre en charge leur vie sexuelle, l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF) a initié du 15 au 18 mars 2017 une série d’activités de Sensibilisation et d’offres de service en Planification Familiale (PF) en faveur de ces filles. Au terme des 4 jours d’activités, plus de 300 filles de la tranche de 15 à 19 ans ont été sensibilisées et une centaine ont reçu des informations relatives à la santé de reproduction.

Pendant quatre jours, plus de 300 filles vendeuses ambulantes du plus grand marché du Bénin, victimes d’abus sexuels de certains hommes, étaient à l’honneur. Elles ont suivi des séances d’informations et de sensibilisation, et de dépistage de plusieurs maladies dont le VIH-Sida, le cancer du sein et du col de l’utérus. Aussi ont-elles bénéficié des services en Planification Familiale (PF).

Selon Mme Agossa, agent en service à l’ABPF, les objectifs fixés par l’Association ont été largement atteints, car plus de cents (100) filles parmi les trois cents (300) sensibilisées ont accepté les services qu’offre l’ABPF. « Nous avons prévu d’informer 200 filles mais à l’heure où nous parlons, nous avons pu sensibiliser plus de 300 filles vendeuses ambulantes dont plus de 100 ont accepté les services qu’on leur a offerts : à savoir les services de planification familiale et de dépistage du VIH et des cancers du col de l’utérus et du sein », a confié Mme Agossa d’un ton satisfaisant.
L’initiative a pris en compte les filles des structures d’accueil qui assure la protection de ces filles en les hébergeant et celles vivant dans les quartiers environnants du marché tels que Jéricho Hindé et Dantokpa.

Le chef du quartier Hindé nord, Joseph Kouton, tout joyeux, applaudi l’activité qui pour lui a été un succès. Il remercie l’Abpf et souhaite que de pareilles activités soient reconduites dans le but de protéger cette couche vulnérable. Selon lui, la forte mobilisation observée, démontre son implication active et celle de ses pairs à protéger les filles vendeuses ambulantes du marché Dantokpa et environs des abus sexuels dont elles sont victimes au quotidien de la part de leurs clients pour écouler leurs marchandises.

Les différentes séances de sensibilisation, de dépistage et d’offres de services en planification familiale se sont déroulées sur le terrain de foot du quartier Hindé nord. Un quartier environnant du marché Dantokpa qui héberge la plupart des filles vendeuses ambulantes. Hindé est un quartier de Cotonou où les conditions de vie et d’hygiène laissent à désirer.

Juliette MITONHOUN

24heures au Benin