La Fondation Bill & Melinda Gates provisionne 70 milliards de F CFA pour financer la Planification Familiale

120 millions de dollars, gates-foundation_340soit environ 70 milliards de FCFA. Tel est le montant que la Fondation Bill Gates compte mettre, comme rallonge, dans le financement de la planification familiale en vue de réduire le fardeau de la mortalité maternelle et infantile. Le communiqué de presse, reçu hier et annonçant l’information, exhorte également la communauté internationale à s’engager totalement pour atteindre les objectifs fixés en 2020 sur cette question.

En dépit des avancées notoires constatées sur l’accès à des moyens de contraception et aux services de planification familiale, la menace de ne pas atteindre les objectifs fixés de 120 millions d’utilisatrices supplémentaires d’ici 2020, est réelle. C’est pourquoi, la Fondation Bill et Melinda Gates, consciente des conséquences, vient d’investir 120 millions de dollars supplémentaires destinés aux programmes de planification familiale au cours des trois prochaines années. Ce qui représente une hausse de 25% pour ses financements actuels dans ce domaine.

Selon les termes d’un document rendu public hier, à travers la presse, «les cinq prochaines années offriront à la communauté internationale une fenêtre d’intervention étroite mais décisive pour accélérer les progrès. Et, ce sont les décisions prises aujourd’hui en matière de politiques, de programmes et de budgets qui détermineront notre capacité à tenir la promesse faite à 120 millions de femmes.»

La même source a permis à Melinda Gates, co-présidente de la Fondation Bill et Melinda Gates, de rappeler qu’«il y a trois ans, la communauté internationale s’est engagée à réaliser, non pas simplement un objectif ambitieux, mais une véritable promesse faite à 120 millions de femmes et de filles, de leur donner accès, si elles le souhaitaient, à des services de planification familiale et à des moyens de contraception d’ici 2020». La source d’informer que «depuis, des millions de grossesses non désirées ont pu être évitées et des millions de vies sauvées. Mais pour tenir nos engagements, nous devons accroître nos efforts dès maintenant.»

La Fondation Bill et Melinda Gates révèle, toujours selon les termes du communiqué, que les financements supplémentaires seront axés sur trois domaines d’intervention prioritaires susceptibles, d’après les données disponibles, d’être porteurs de progrès considérables. Il s’agit d’améliorer la qualité des services et l’éventail des moyens contraceptifs offerts aux femmes; de donner accès aux femmes les plus marginalisées, notamment aux femmes issues des populations urbaines pauvres, à des moyens et à des services de contraception. Il s’y ajoute de soutenir le travail des intervenants locaux, qui plaident pour des budgets, des politiques et des programmes favorisant l’accès des femmes et des filles aux moyens de contraception.

Cheikh Tidiane MBENGUE

SudOnline