Rapport de la 8ème Réunion Anuelle du PO

Le Partenariat de Ouagadougou (PO) arrive à la fin de la quatrième année de sa phase d’accélération de cinq ans (2016-2020) visant à ajouter, 2,2 millions d’utilisatrices additionnelles de méthodes modernes de contraception dans neuf pays francophones de l’Afrique de l’Ouest à sa-voir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Togo. En 2016, les ministres de la Santé des 9 pays ont fixé cet ambitieux objectif dans le but de revitaliser le mouvement de la Planification familiale. En référence à cet objectif, les gouvernements et leurs partenaires en l’occurrence, les organisations de la société civile, les parlementaires, les partenaires techniques et financiers, les collectivités locales ainsi que les jeunes ont conjugué leurs efforts pour produire des résultats appréciables année après année qui mettent le Partenariat sur la bonne voie pour atteindre son objectif en fin 2020. Les progrès accomplis dans le cadre du Partenariat sont appréciés chaque année par la communauté à l’occasion des Réunions annuelles du PO. La 7e Réunion annuelle tenue en décembre 2018 à Dakar, au Sénégal, avait pour thème « Les voies du succès du PO pour 2020 ». Elle a permis aux participants d’évaluer les progrès réalisés durant les trois premières années de la phase d’accélération. Les pays du PO étaient alors déjà en bonne voie d’atteindre leurs objectifs respectifs en fin 2020. Les différentes sessions de la réunion ont examiné les meilleures pratiques pour « franchir les obstacles du passage à l’échelle des Pratiques à Haut Impact », « briser les barrières pour assurer l’inclusion des jeunes » et « encourager la planification familiale au-delà de la santé ».

La Réunion annuelle 2019, la 8e du genre, a été organisée par l’UCPO en étroite collaboration avec le comité national d’organisation mis en place par le Gouvernement béninois, sous le leadership du Ministère de la Santé. La Réunion s’est tenue du 3 au 5 décembre à Cotonou, au Bénin sous le thème : « Les jeunes ; le changement social et de comportement : Nous en voulons plus ». En élargissant les réflexions sur les nouveaux défis de la Planification familiale dans la région, cette réunion a permis d’approfondir la réflexion et le plaidoyer sur la nécessité de redoubler d’efforts pour accroître la demande et donner plus de choix à la prochaine génération comme alternative pour améliorer significativement l’accès aux produits et aux services de Planification Familiale, accélérer les progrès vers l’atteinte des ODD et la capture du Dividende démographique. Les sessions plénières et parallèles ont permis aux jeunes de faire entendre leur voix, aux experts de montrer comment les populations peuvent adopter et encourager des comportements sains et comment les acteurs du PO peuvent miser sur leurs succès pour envisager l’après 2020.

Le présent rapport est une synthèse des discussions et échanges menés au cours de la 8e Réunion assortie des recommandations qui en ont résulté.

Télécharger le rapport