Rencontre avec les parties prenantes de la Planification Familiale en Guinée et Séance de débriefing

Après un dimanche de repos dans la capitale guinéenne, les activités de la caravane des bailleurs de fonds du Partenariat de Ouagadougou se sont poursuivies ce lundi 16 avril 2018. La journée a commencée par une rencontre des bailleurs avec toutes les parties prenantes impliquées dans la planification familiale en Guinée. Cette réunion a été rehaussée par la participation effective de Dr Abdourahmane Diallo, Ministre de la Santé, Son Excellence Jean-Marc Grosgurin, Ambassadeur de France en Guinée, Mme Barbara Dickerson, Directrice de la Mission de l’USAID et Dr. Georges Alfred Ki-Zerbo, Représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Des officiels de divers ministères et d’autres dignitaires étaient aussi de la partie.

Dr Dieney Fatima Kaba, Directrice Nationale de la Santé Familiale et de la Nutrition a eu l’honneur de faire la présentation sur la situation de la PF en Guinée. Il ressort de cette présentation que certains indicateurs restent alarmants et appellent à une urgence d’agir. Par exemple, l’Indice Synthétique de Fécondité (ISF) est de 4,8  (3,7 en milieu urbain et 5,5 en milieu rural). La fécondité est précoce et élevée avec 21% des filles en union avant l’âge de 15 ans, 30% des filles avant 15 ans et 82% avant 20 ans ont déjà eu des rapports sexuels. 35,9% des filles (15-19 ans) en milieu scolaire ont déjà eu une grossesse. Face à ce fort taux de fécondité et à la précocité des rapports sexuels, la prévalence contraceptive en Guinée reste de 11% pour toutes les femmes et de 7,2% pour les femmes mariées. 

Selon Dr Kaba, les interventions clés mises en œuvre pour la création de la demande incluent l’implication des religieux, la semaine de la mère et de l’enfant, la campagne PF couplée au dépistage du cancer, l’implication des groupements socio-professionnels et des organisations de la société civile. Pour l’offre de services, les interventions clés comprennent le déploiement de 3000 agents de santé dont 600 sages-femmes, la formation sur les MLDA et l’intégration des MLDA dans les formations sanitaires.

Dans le cadre de la phase d’accélération du PO, la Guinée a contribué de 60 000 utilisatrices additionnelles en 2016-2017 sur les 75 200 attendues. Les actions pouvant accélérer les résultats de la Guinée comprennent l’amélioration de la chaine d’approvisionnement, la délégation des tâches et l’implication des élus locaux.

Une séance de questions-réponses a suivi la présentation avec une participation active de toutes les parties prenantes présentes.

Après une brève pause, les caravaniers ont procédé au traditionnel débriefing de fin de mission avec le Ministre de la Santé, Dr Abdourahmane Diallo. Mme Fatimata Sy, Directrice de l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou a pris la parole pour expliquer le contexte de la caravane, rappeler les différentes visites effectuées, et situer l’étape de la Guinée dans le cadre de la phase d’accélération du PO.

M. Adam Loyer de la Coopération Canadienne et porte-parole des caravaniers a remercié la partie guinéenne pour son hospitalité et le travail accompli, et fait quelques recommandations. Il a recommandé que la gratuité de la PF pour les jeunes continue et soit accélérée, qu’une attention particulière soit accordée aux besoins des jeunes et adolescents avec comme approche d’aller à leur rencontre.

Dr Abdourahmane Diallo a remercié les caravaniers et réitéré la détermination du gouvernement et de son ministère de tout mettre en œuvre pour le repositionement de la planification familiale en Guinée.

Photos de la journée