Rencontre des bailleurs du PO avec le Président du Burkina Faso, SEM Roch Kaboré

Le lundi 29 mai 2017 à 15 heures, la caravane des bailleurs du Partenariat de Ouagadougou accompagnée par Mme Anne Thiéba, Epouse du Premier Ministre du Burkina Faso et Ambassadrice de la PF, a eu l’insigne honneur d’être reçue en audience par le Président du Faso, SEM Roch Kaboré. Cette audience à la fin de l’étape du Burkina Faso, était l’occasion de faire le débriefing de la visite des bailleurs avec le Président de la République et de lui présenter quelques recommandations.

Mme Thiéba, en tant qu’Ambassadrice de la PF, a remercié le Chef de l’Etat pour ce qu’il faisait déjà pour le bien-être des populations burkinabè. Elle l’a ensuite informé des différentes activités de la caravane, des visites de terrain, de la rencontre avec le Président de l’Assemblée Nationale et celles avec les autres parties prenantes. Mme Thiéba a ensuite fait un plaidoyer fort auprès du Chef de l’Etat pour une augmentation des ressources allouées à la planification familiale et demander que la gratuité des services de PF devienne une réalité au Burkina Faso pour les jeunes et les femmes défavorisées.

Ce fut le tour de l’Ambassadeur des Etats-Unis, SEM Andrew Young et de la Représentante Résidente de UNFPA, Mme Edwige Adékambi Domingo d’appuyer le plaidoyer de Mme Thiéba et de faire remarquer que pour atteindre 32% de TPCm en 2020, le Burkina Faso devra augmenter son investissement. La tendance actuelle ne correspond qu’à 27% de TPC d’ici 2020.

Mme Perri Sutton de la Fondation Gates et porte-parole des bailleurs a également pris la parole pour remercier le Président Roch Kaboré. Parlant en Moré, une des langues du Burkina Faso, elle a dit : « Wakata  tame» ce qui veut dire « Il est temps! » pour le repositionnement de la PF.

Mme Fatimata Sy, Directrice de l’Unité de Coordination de Partenariat de Ouagadougou, a fait un historique du Partenariat de Ouagadougou, briefé le Président sur les activités de la caravane et mentionné le rôle du Burkina Faso comme locomotive du PO. Elle a conclu ses propos avec des recommandations pour le succès du repositionnement de la PF dans le pays.

Rencontre des bailleurs du PO avec le Président du Burkina Faso

Le Président du Faso a remercié les caravaniers pour leurs travaux dans son pays. Il a salué l’initiative qu’est le Partenariat de Ouagadougou et félicité la coordination et l’organisation qui en découle. Le Partenariat de Ouagadougou pour le President favorise le partage des bonnes pratiques entre les 9 pays et interpelle les gouvernants sur leurs engagements car ils doivent rendre compte. Il a d’ailleurs saisi l’occasion pour souhaiter la bienvenue au Canada et aux Pays Bas qui viennent de se joindre au PO.

Selon SEM Roch Kaboré, la planification familiale ne peut être seulement une question de santé mais c’est surtout une question de développement, qui doit impliquer les acteurs gouvernementaux mais également ceux des collectivités locales. Il a rappelé que les conséquences se jouent dans tous les secteurs y compris l’éducation, la santé, l’emploi et l’économie. C’est donc une course qu’on ne peut gagner selon le Président si rien n’est fait pour contrôler la croissance démographique débridée.

Le président du Burkina Faso, SEM Roch Kaboré avec les bailleurs du PO.

Le Président du Faso s’est dit sensible au plaidoyer des caravaniers et a promis de prendre en compte les recommandations dans la programmation budgétaire. Reprenant le propos de Perri Sutton, le Président a lancé pour clôturer la rencontre : Wakata tame ! Il est temps !

Staff Writer