Réunion des Principaux Bailleurs du Partenariat de Ouagadougou

– 29 au 30 avril 2014 ; DAKAR, SÉNÉGAL –

Objectifs de la réunion

Cette réunion spéciale des principaux bailleurs de fonds et des partenaires stratégiques du Partenariat de Ouagadougou est destinée à répondre à des demandes que les bailleurs de fonds deviennent plus explicites sur leurs intentions, et que le Partenariat mette davantage l’accent sur ​​la mise en œuvre des plans.

Les objectifs spécifiques de la réunion sont de se mettre d’accord sur :

1.       Comment aligner les contributions actuelles, et en catalyser de nouvelles, pour combler les lacunes techniques et de financement dans les Plans d’Action Pays (PAP).

  • Les contributions actuelles et les stratégies de chaque bailleur pour les activités PAP et non-PAP, et comment réduire les lacunes de financement et d’assistance technique, et de solliciter un appui supplémentaire
  • Autres besoins d’assistance technique (par exemple, la collecte de fonds, le plaidoyer et le soutien  à la prestation de services) et comment les satisfaire
  • Comment les pays et les bailleurs peuvent travailler ensemble plus efficacement

Résultat : Une matrice de financement est mis à jour, une compréhension raffinée de la allocation du financement des bailleurs pour ce qui concerne les activités PAP et non-PAP, une proposition sur la manière de solliciter un soutien supplémentaire pour les PAP, un plan et un calendrier pour le financement de communication, l’assistance technique, et les dépenses au niveau Pays chaque année.

2.       Comment la gouvernance du Partenariat devrait être ajustée pour capitaliser sur l’intérêt accru sans ralentir le progrès, et le rôle de l’Unité de Coordination

  • Le rôle de l’Unité de Coordination (sur la base du plan d’action de 2014)
  • Qualifications et responsabilités des bailleurs principaux et du groupe élargi de bailleurs
  • Comment collaborer avec d’autres initiatives régionales et mondiales, y compris FP2020

Résultat: une déclaration claire sur les rôles des différents types de bailleurs de fonds et de l’Unité de coordination. En outre, un processus spécifique pour travailler avec d’autres initiatives.

3.       Comment le progrès de la Planification Familiale dans les pays peut être suivi pour justifier de nouveaux financement et ceux en cours.

  • Le but de suivre les progrès et les outils actuels du PO (Scorecard et tableau de bord) existant
  • Les options des partenaires (par exemple, TRACK 20, GPRHCS)

Résultat : Un accord sur les indicateurs qui devraient être suivis et les prochaines étapes pour recueillir ces données (y compris la possibilité de partenariats avec d’autres efforts)

Une pré- lecture et d’autres documents seront fournis à l’avance pour chaque session.

ENGLISH VERSION HERE