Tominian: Leaders d’opinions et communautaires du cercle s’informent sur le PAFDDS/SWEDD

Un atelier d’information et d’échange sur le Projet d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (PAFDDS/SWEDD) a regroupé mardi plusieurs leaders d’opinions et communautaires du Cercle de Tominian dans la salle de réunion du Service Local de Développement Social et de l’Economie Solidaire, (SDSES) a constaté l’AMAP.

L’atelier a été organisé sous l’égide du SDSES, en partenariat avec les bailleurs de fonds du projet dont la Banque Mondiale, et l’UNFPA en vue de conforter l’autonomisation, les compétences et l’accès au droit à la Santé Sexuelle Reproductive des jeunes et adolescents avec l’objectif d’accélérer la transition démographique en créant les conditions de la réalisation du dividende démographique, de la réduction des inégalités entre les sexes dans la région du Sahel, selon les organisateurs.

Les participants venant d’horizons divers , notamment les représentants des confessions religieuses, de la Jeunesse et des femmes des villages des communes de Sanékuy, Mandiakuy, Diora et Bénéna ciblés ont été édifiés sur la problématique du dividende démographique et les facteurs de blocage de sa réalisation dans le Sahel.

Au nombre des facteurs négatifs à la réalisation du dividende démographique l’atelier a dégagé entre autres, la faible scolarisation des jeunes notamment des filles, le fort taux de fécondité, l’accès limité aux services de santé reproductive, la situation générale de pauvreté, l’insécurité alimentaire.

Le PAFDDS/SWEDD touche six pays de la sous-région, notamment, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad où une forte proportion de la population vit dans la pauvreté.

Publié le 01-02-2019 dans bamaba