Une rencontre d’échanges pour une meilleure connaissance du droit à la santé sexuelle et reproductive

Oumar Tao

SOS Jeunesse et Défis en collaboration avec Share-Net Burkina organise ce 22 décembre 2021, une rencontre avec les praticiens, les chercheurs et les décideurs politiques. Cette rencontre a pour objectif de donner la bonne information en ce qui concerne les droits en santé sexuelle et reproductive à ces acteurs.

La sexualité en milieu jeune, le constat est alarmant. L’on déplore la précocité des rapports sexuels, une pratique de rapports sexuels à haut risque, des grossesses non désirées occasionnant des avortements, des abandons scolaires et exclusions familiales et des risques élevés de maladies sexuellement transmissibles.

Face à ces faits alarmants et pour améliorer la santé des adolescents, Share-net s’est donné pour mission de promouvoir l’utilisation des connaissances en matière de Droit en santé sexuel et reproductive (DSSR).
L’objectif de la rencontre est de favoriser les échanges entre les acteurs, chercheurs et décideurs politiques autour des approches de production de collecte des informations pour un meilleur accès aux informations en matière de santé

Pour Dr. Rainatou Euphrasie Adjami Barry secrétaire Technique chargée de l’Accélération de la Transition Démographique/Ministère de la santé cette opportunité est offerte pour échanger sur les enjeux, défis et perspectives de la recherche en matière de Droit à la santé sexuelle et reproductive (DSSR) au Burkina Faso et recueillir la contribution des praticiens, chercheurs, décideurs politiques dans l’amélioration de l’accès aux informations.

« Nous sommes en phase avec la jeunesse qui est nous responsable de demain et ensemble, nous avons à cœur la défense des droits en santé sexuelle et reproductive et cette rencontre va nous permettre d’asseoir des stratégies pour ses droits en santé sexuelle et reproductive », indique Dr. Rainatou Euphrasie Adjami/Barry, secrétaire Technique chargée de l’Accélération de la Transition Démographique/Ministère de la santé.

La secrétaire Technique chargée de l’Accélération de la Transition Démographique/Ministère de la santé précise que les différentes présentations qui seront faites permettrons de déterminer un canevas à suivre en se basant sur des évidences pour prendre des décisions pour la jeunesse.

Nafisiatou VEBAMA
Publié le 22-12-2021 dans Infowakat